L’engagement des leaders religieux et coutumiers pour la promotion de la santé de la reproduction.

La cérémonie de clôture du Forum des leaders religieux et coutumiers des districts sanitaires de Sapouy et de Léo, engagés dans la planification familiale s’est tenue le 11 novembre 2017 dans la salle des fêtes de la Mairie de Léo. Cette cérémonie a été présidée par le Haut-Commissaire de la province de la Sissili et sous le parrainage de sa Majesté le Chef de Canton de Léo. Ce Forum a réuni des venants de différentes communes pour favoriser les entretiens sur la situation sanitaire.

Les leaders religieux et coutumiers des 13 communes du Ziro, de la Sissili ont été entretenus sur la situation de la santé sexuelle et reproductive, puis la situation des grossesses en milieu scolaire dans les deux districts sanitaires. A l’issu de ces exposés, les leaders ont donné leurs appréciations sur leur implication dans les activités de sensibilisation sur la PF (Planification Familiale), et ont échangé sur les problèmes posés dont les plus sensibles sont ceux des grossesses en milieu scolaire.

A cet effet, les LRC (Leaders religieux et coutumiers) se sont engagés à contribuer pour la promotion du mieux-être des populations afin d’élaborer plusieurs recommandations d’où, la plus sensible est « la collaboration entre les districts sanitaires de Léo et Sapouy , et les directions provinciales de l’éducation de base pour disposer des statistiques fiables des grossesses non désirées en milieu scolaire ». Alors, ils ont réaffirmé leur soutien à l’URCB/SD (l’Union des Religieux et Coutumiers du Burkina pour la promotion de la Santé et le Développement) dans la conduite des projets et programmes pour accompagner les populations.

Cependant, le Président du Conseil d’Administration de l’URCB/SD,  David Lompo a affirmé que cette structure est composée à la création des trois (03) communautés religieuses (musulmane, catholique, évangélique) et de la chefferie coutumière. En ce sens qu’elle a pour but d’œuvrer à instaurer une synergie d’action entre les communautés religieuses et coutumières, afin de garantir une plus grande efficacité dans les interventions en matière de santé et de développement, puis ainsi promouvoir le bien-être des populations de façon durable et globale. Egalement, il a ajouté que l’URCB/SD se veut une structure qui promet un développement endogène avec le soutien de son partenaire financier Planned Parenthood Global (PPG).

Le Parrain de ladite cérémonie sa Majesté le Chef de Canton de Léo quant à lui, stipule que cette rencontre des leaders religieux et coutumiers qui a permis de réfléchir sur la problématique de la Panification familiale, puis des grossesses non désirées et de leur rétention à l’école, présente un intérêt particulier pour tous. Il a rassuré de son entière disponibilité à soutenir cette initiative tout en souhaitant que les participants s’engagent sincèrement à la mise en œuvre des recommandations qui ont été élaborées.

Le président de la cérémonie, le Haut-Commissaire Abraham Sondo a salué à sa juste valeur l’engagement de l’union des religieux et coutumiers du Burkina pour la promotion de la santé et le développement pour son engagement indéfectible aux leaders des provinces de la Sissili et du Ziro depuis 2015. Il a montré qu’au-delà de la PF, ce Forum a abordé la problématique des grossesses en milieu scolaire qui est aussi un défi majeur pour réaliser l’éducation pour tous. Ce dernier explique qu’au cours de l’année scolaire 2015-2016, la Région du Centre-Ouest enregistrait 452 élèves victimes de grossesses non désirées. A cela, il a fortement interpellé à une prise de conscience, puis à la responsabilité d’éducateur de garants de la morale et de l’éthique tout en souhaitant un bon retour dans les foyers respectifs, avant de déclarer clos ledit Forum.

 

 

 

Soyez le premier à commenter sur "L’engagement des leaders religieux et coutumiers pour la promotion de la santé de la reproduction."

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

un × quatre =