Pratiques malsaines de quelques individus : la Chambre de Commerce invite les chefs d’entreprises à la vigilance

 

Par un communiqué, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF) invite les chefs d’entreprises à la vigilance, suite à des pratiques malsaines de certains individus prétendant agir au nom de la CCI-BF.

« Il nous revient que des individus, prétendant agir au nom de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF), s’adonneraient à des pratiques tendant à recenser les entreprises victimes des effets de la Covid-19 à qui ils proposeraient une aide financière.

Par le présent communiqué, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF) informe l’opinion publique et particulièrement le secteur privé burkinabè qu’elle n’est pas initiatrice d’un tel projet et n’a mandaté personne pour agir en son nom sur un tel sujet.

Pour éviter tout amalgame, elle vous informe que le Projet d’Accompagnement à la Résilience Économique face à la Covid-19 (PARE Covid-19) lancé le 26 mai dernier, est un mécanisme d’accompagnement non financier des entreprises axé sur l’écoute, l’assistance, l’appui-conseil et l’orientation des entreprises vers les partenaires qui peuvent apporter des solutions à leurs préoccupations. Aucun frais n’est exigé des entreprises qui font recours à l’accompagnement de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso, en ces moments difficiles et qui appellent à la solidarité de tous.

La Chambre de Commerce et d’Industrie condamne de telles pratiques et invite les chefs d’entreprises à la vigilance.
Pour toute information relative au PARE Covid-19, veuillez appeler le 34 08.
La CCI-BF, l’excellence au service d’un secteur privé prospère !

La Direction Générale »

Soyez le premier à commenter sur "Pratiques malsaines de quelques individus : la Chambre de Commerce invite les chefs d’entreprises à la vigilance"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

3 × 2 =