Connexions ou installations sur le réseau d’assainissement : un délai d’un mois pour démanteler ces ouvrages

Le Maire de la Commune de Ouagadougou a l’honneur de rappeler aux populations de la ville qu’en application de la Loi n°022-2005/AN portant Code de l’Hygiène Publique au Burkina Faso, toute connexion des eaux usées et excrétas aux réseaux d’évacuation des eaux pluviales est strictement interdite.

A travers un communiqué publié ce mercredi 24 octobre 2018 sur la page Facebook de la mairie de Ouagadougou, le maire invite par conséquent, les personnes concernées à bien vouloir démanteler dans un délai d’un mois pour compter de la date de première publication du présent communiqué, toute connexion, ouvrages ou toute installation sur les caniveaux attenants à leur domaine.

Il précise que passé ce délai, les services techniques de la Commune procèderont à la destruction desdites connexions ou installations sur le réseau d’assainissement.

Le Maire de la ville de Ouagadougou sait compter sur la bonne collaboration des populations afin d’éviter tout désagrément.

Pour le Maire et par intérim,
Le Premier Adjoint,

Moussa BELEM
Conseiller en Gestion des Ressources Humaines

Soyez le premier à commenter sur "Connexions ou installations sur le réseau d’assainissement : un délai d’un mois pour démanteler ces ouvrages"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

trois + onze =