Sport : mobiliser les jeunes autour du ballon pour promouvoir la cohésion sociale

 

La finale de la coupe du maire de l’arrondissement n°2 de Ouagadougou, s’est tenue le samedi 23 novembre. Pour cette année 2019, la 4ème édition a pour thème : « Sport et mobilisation dans un contexte d’insécurité. » Il s’agit pour l’initiateur, de promouvoir le vivre ensemble et, par-dessus tout, la cohésion sociale pour un Burkina apaisé.

Débutée le 12 octobre, la 4ème édition de la coupe de Lassané Pierre Yanogo, maire de l’arrondissement n°2 de Ouagadougou, a pris fin le samedi 23 novembre 2019. Par une compétition de football, le maire a réussi à réunir les jeunes dudit arrondissement autour d’un même sujet : « sécurité et paix.» En effet, il (le maire) a laissé entendre que la jeunesse a un rôle à jouer dans ce climat d’insécurité et ce tournoi « est une réponse au terrorisme. » La mission, pour le maire, est de faire de la jeunesse une image de la paix.

« Cette année, nous avons voulu échanger avec la jeunesse sur des questions rapportant à la mobilisation dans un contexte sécuritaire difficile. C’est faire réfléchir la jeunesse sur leur rôle à jouer dans ce contexte, en termes de participation au renseignement, en termes d’abstention de prendre part aux propositions qui s’avèrent être des actes criminels », a déclaré le maire de l’arrondissement n°2 de Ouagadougou.

Il était 16h quand l’arbitre donnait le coup de sifflet pour le début du match opposant le secteur n° 9 au secteur n° 7. En première période, le secteur 9 ouvre le score et mène par 1 but à 0. Un but signé par le capitaine de l’équipe qui, d’ailleurs, va doubler la mise en seconde période et offrir une belle victoire à son équipe. Juldas Ilboudo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est meilleur buteur de la compétition avec 9 buts au total. « Je suis content qu’on ait remporté cette coupe. Il faut dire qu’on a préparé cette compétition et ce, depuis les vacances. C’est ce qui a fait qu’on a gagné tous nos 5 matchs », a confié le capitaine aux journalistes. La 1ère équipe (secteur 9) remporte le premier prix qui est une somme de 150.000 FCFA en plus d’un jeu de maillots, de deux ballons, des médailles et le trophée. Le 2ème  remporte 100.000 FCFA plus un jeu de maillots et des médailles.

Pour le représentant du président de la Fédération burkinabè de football, Laurent Blaise Kaboré 1er vice président de la FBF, c’est le lieu de parler de la relève footballistique. « Celui qui investit dans la jeunesse, investit dans l’avenir », a-t-il fait savoir. Si on veut des Étalons meilleurs demain, poursuit-il, il faut investir dès maintenant, et la mairie de l’arrondissement n°2 a fait de cette maxime son cheval de bataille. D’après son propos, cette initiative est une occasion qui démontre une fois de plus qu’en réalité, la FBF suit les jeunes.

La patronne de la cérémonie, la ministre de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire, Marie Hélène Marchal Ilboudo a manqué de voix pour prononcer un discours car en réalité, elle avait la voix crispée. Mais, elle est arrivée au moins à saluer la forte mobilisation des habitants sortis pour cette bonne cause.

 

Soyez le premier à commenter sur "Sport : mobiliser les jeunes autour du ballon pour promouvoir la cohésion sociale"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

deux × un =