Soum : une école primaire incendiée par des assaillants

Dori, 19 oct. 2017, Une vingtaine d’assaillants ont incendié ce jeudi, l’école primaire publique de Tem dans la commune de Nassoumbou, après avoir semé la panique dans le village, a appris l’AIB de sources concordantes.

Des individus couplés sur dix motos ont fait irruption le jeudi 19 octobre 2017 à Tem, village situé à une dizaine de km de la commune de Nassoumbou (45km de Djibo).

Les populations effrayées par les coups de fusils, ont pris la fuite. Les assaillants sont allés incendier l’école primaire publique, composée de quatre classes construites en ciment et deux en banco.

Après leur forfait, un autre  groupe d’au moins dix assaillants sur cinq motos, ont rejoint le premier groupe et ils ont convergé ensemble vers le territoire malien.

Les attaques terroristes au nord du Burkina se sont intensifiées ces dernières semaines, avec des assauts quasi quotidiens.

Cette situation inquiète particulièrement les acteurs de l’éducation, pris en partie il y a quelques mois par des terroristes opposés à l’enseignement classique.

Agence d’Information du Burkina

AIB

Soyez le premier à commenter sur "Soum : une école primaire incendiée par des assaillants"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-neuf + huit =