Service payé- Police nationale : Maintenant tout est clair ou presque

L’inspecteur général des services du ministère de la sécurité a présenté la synthèse des résultats sur le service payé à la police nationale. Il en ressort certaines irrégularités susceptibles d’être exploitées à des fins de détournements de fonds. Le document est assorti de 17 recommandations à mettre en oeuvre pour une gestion transparente des fonds, comme le souhaitent les policiers.

Le travail des inspecteurs s’est déroulé sur 14 mois (1er janvier 2016 à fin février 2017). Ils ont recensé en tout 408 institutions financières/hôtelières sécurisées . La pluparts ont des contrats signés avec la police. Cependant 174 d’entre elles n’ont aucun contrat. Celles-ci règlent tout de même ce qu’elle doivent aux hommes de sécurité qui assurent le service en leur faveur. Dans le lot des sociétés minières 4 n’ont pas de contrats signés.

En terme de gain financier, allant de la période de janvier 2016 à février 2017 il est de 2 166 877 541 FCFA (environ 154 776 967 FCFA par mois).
La gestion de cette manne financière n’est pas tout à fait claire au vu de la non définition préalable des dépenses éligibles, la non définition de la nature des pièces justificatives à produire pour toute dépense, et la gestion opaque de cette rubrique.
Pour rendre la gestion de ces fonds transparente, les inspecteurs recommandent d’harmoniser la clé de répartition des SP pour l’ensemble des services de police par un acte réglementaire ; de veiller à obtenir des justificatifs pour toute dépense effectuée sur les recettes des services payés ; de responsabiliser un régisseur pour la gestion des SP provenant des sites miniers ;de libeller les chèques au nom des structures et non à celui des individus ; d’établir des factures pour les paiements des prestations occasionnelles ; de rendre compte périodiquement compte de la gestion des SP à la hiérarchie, de faire approuver tous les contrats par le DG de la Police Nationale et de soumettre tous les contrats de sécurisation des sites miniers à la signature du DG de la Police Nationale etc.

Soyez le premier à commenter sur "Service payé- Police nationale : Maintenant tout est clair ou presque"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

2 × trois =