Journées de salubrité au cimetière municipal : Une façon de rendre hommage aux martyrs

A l’occasion du deuxième anniversaire de l’insurrection populaire, plusieurs individus se sont rassemblés ce jour 27 octobre 2016 au cimetière municipal pour un désherbage. Parmi ces personnes il y a les membres du bureau des familles de l’insurrection populaire, certains membres de l’union des familles des victimes de l’insurrection populaire, certains membres des parents des victimes du coup d’Etat, les anciens blessés, les femmes de la brigade verte ainsi que les éléments de la police nationale.

20161027_084750L’opération de désherbage a débuté depuis le lundi dernier et les hommes et femmes se sont sérieusement activés pour balayer, nettoyer aussi bien l’intérieur que les alentours du cimetière afin de rendre propre les dernières demeures de ceux qui sont tombés lors de l’insurrection populaire et du coup d’Etat. L’ex assemblée nationale, le mémorial des héros nationaux ainsi que certaines rues de la ville de Ouagadougou ont également été nettoyés. En plus de désherber et de nettoyer, plusieurs reptiles ont été tués.

20161027_090031Madame Tassembedo Yvette, présidente du groupe 66 des femmes de la brigade verte dit être satisfaite du travail abattu par ses collègues et pense que cela est une très bonne initiative qui devrait continuer les autres années à venir. « Nous avons commencé le travail depuis lundi. Nous sommes en train de désherber le cimetière en hommage à tous ceux qui sont morts lors de l’insurrection populaire et du coup d’Etat ». Cette opération est faite à cause des disparus des 30 et 31 octobre 2016 et du coup d’Etat manqué mais toutes les autres tombes présentes dans le cimetière ont benéficié du nettoyage.

20161027_100131« Le nettoyage a commencé il y a quelques jours. La mairie avait en charge le nettoyage du cimetière, le monument des martyrs pour rendre propre les lieux où reposent nos camarades. Nous sommes très contents mais nous avons trouvé bon de nous joindre, nous les blessés et familles des blessés à l’activité » dixit Honoré Savadogo, président de l’association des blessés du coup d’Etat. C’était le lieu pour lui de donner le chronogramme de la marche pour la commémoration de l’an II de l’insurrection. Une série d’activités a été programmée. Un office religieux sera célébré le vendredi 28 et le dimanche 30. Le message du chef de l’Etat à la Nation est attendu dans la nuit du 29. Il a également évoqué l’idée de la justice pour les martyrs. « Nous sommes dans un pays de démocratie et il faut que le droit soit dit. Le droit suppose la justice, donc nous allons demander que la lumière soit faite parce que tant qu’il n’y aura pas de vérité et de justice, nos camarades qui reposent ici ne pourront jamais reposer en paix. » Il a également demandé l’aide de l’Etat pour les camarades blessés. « Il y a des camarades qui souffrent toujours parce qu’ils ont encore des problèmes de santé, suite à l’insurrection et au coup d’Etat. Beaucoup n’ont pas les moyens de se soigner, d’autres ont perdu leurs emplois et ne peuvent même plus payer la scolarité de leurs enfants et c’est vraiment déplorable donc il faut faire quelque chose pour eux car ils sont devenus ainsi à cause de la Nation. » Une minute de silence sera observée durant la marche populaire  le 31 octobre 2016 à 09h 30mn, heure à laquelle les premières barrières de sécurité et la première victime sont tombées suivie d’un retentissement de la sirène.

 

 

Soyez le premier à commenter sur "Journées de salubrité au cimetière municipal : Une façon de rendre hommage aux martyrs"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

12 − 12 =