19e anniversaire de l’assassinat de Flavien NEBIE : Déclarations de l’AESO

 

Déclaration de l’Association des Élèves du Secondaire de Ouagadougou (AESO) à l’occasion de la commémoration du 19e anniversaire de l’assassinat de Flavien NEBIE.

Ce 06 Décembre 2019 marque le 19e anniversaire de l’assassinat de notre camarade Flavien NEBIE, élève en classe de CM2 à Boussé. En rappel, Flavien NEBIE a été abattu par un gendarme au cours d’une manifestation d’élèves contre la liquidation du système éducatif et les crimes économiques et de sang dans notre pays. Jusqu’à ce jour, ce gendarme assassin jouit d’une totale impunité.

Camarades élèves !

La commémoration de ce triste anniversaire intervient dans un contexte national difficile pour notre pays et notre peuple.
Au plan politique, la situation est caractérisée par une incapacité notoire du pouvoir du MPP et ses alliés à résoudre les problèmes fondamentaux de la jeunesse (éducation, santé, logement, transport, etc.). En plus, on note une aggravation de la situation sécuritaire avec la multiplication des attaques terroristes et des assassinats ciblés et de masse.
Au plan scolaire, le système éducatif est secoué par une crise profonde qui n’épargne aucun ordre d’enseignement. Cette situation se caractérise par le désengagement de l’État de l’éducation des enfants du peuple, une privatisation sauvage du secteur de l’éducation et une baisse de la qualité de l’enseignement dus à l’application depuis les années 1990 des programmes d’ajustement structurels (PAS) aujourd’hui rebaptisés programme national de développement économique et social (PNDES).

C’est conscient de cet état de fait que l’Association des Élèves du Secondaire de Ouagadougou (AESO), tout en se battant pour une école de qualité accessible aux enfants du peuple, mène des luttes aux côtés de notre peuple pour un changement véritable en sa faveur.

En ce jour de recueillement, l’AESO rend un vibrant hommage à l’ensemble des victimes du pouvoir de la 4ème République particulièrement les victimes élèves dont le seul tort s’il en est un est d’avoir revendiqué de meilleures conditions de vie et d’études. Au total, ce sont des dizaines de scolaires tombés sur le chemin de la lutte pour l’amélioration des conditions de vie et d’études et pour les libertés démocratiques et syndicales.

C’est pourquoi l’AESO invite l’ensemble des élèves de la ville de Ouagadougou et environnants à :
 Exiger des autorités vérité et justice pour notre camarade Flavien NEBIE ;
 Participer aux activités commémoratives du 21e anniversaire de l’assassinat du journaliste Norbert ZONGO et ses compagnons d’infortune ;
 Se mobiliser massivement au sein de ses sections pour exiger la satisfaction de sa plate-forme d’action dont les points sont :
 La construction de plus d’établissements publiques ;
 L’équipement des ateliers et laboratoires en produits adéquats ;
 la suppression des frais APE et autre cotisation spéciale ;
 Un meilleur contrôle des établissements privés par l’Etat ;
 La mise en place d’un système de transport efficace et accessible aux élèves (lignes spéciales, réduction de l’abonnement à 2500 FCFA) ;
 Une baisse substantielle des frais de scolarité et d’inscription ;
 La mise en place d’un système sanitaire efficace et accessible aux élèves ;
 L’ouverture des suites de filières au niveau de l’enseignement technique ;
 La dotation aux structures démocratiques des élèves d’un local pour les réunions ;
 L’effectivité des cantines scolaires dans les lycées ;
 La tenue effective des examens blancs dans tous les lycées.

Camarades élèves, restons mobilisés au sein de notre arme de lutte l’AESO et développons la vigilance en restant disciplinés et ne répondons qu’aux seuls mots d’ordre de l’AESO qui à la date d’aujourd’hui n’a lancé qu’un mot d’ordre de grève de 48h pour la commémoration de ce triste anniversaire.

Vérité et justice pour Flavien NEBIE !
Non aux pêcheurs en eau trouble !
Vive l’AESO !
Pain et Liberté pour le Peuple !

Le Comité Exécutif

Soyez le premier à commenter sur "19e anniversaire de l’assassinat de Flavien NEBIE : Déclarations de l’AESO"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

quatre × un =