Situation sécuritaire au Sahel: « Baraboulé est sécurisé », selon Simon Compaoré

Le Ministre d’État, Ministre de la Sécurité Simon Compaoré et son collègue de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation Jean Martin Coulibaly ont visité ce lundi 13 novembre 2017, le commissariat de Police de District (entièrement reconstruit) de la Commune de Baraboulé.

Ce commissariat a fait l’objet d’une attaque terroriste le 27 février 2017. Aujourd’hui, c’est un commissariat entièrement reconstruit et clôturé que la délégation ministérielle a visité. Ce service de sécurité a bénéficié aussi d’une dotation en véhicule et d’autres moyens roulants. D’où la satisfaction du premier responsable du commissariat de Baraboulé, l’officier de police Abdoulaye Sawadogo. Il a traduit sa fierté et toute sa reconnaissance au gouvernement burkinabé.

Après le Commissariat de police, les ministres Compaoré et Coulibaly se sont rendus à l’Ecole « A » de la localité pour encourager et rassurer les enseignants et les élèves.
Avant de quitter Baraboulé, la délégation ministérielle a échangé avec les Forces vives de la commune.

« Nous sommes venus au nom du Président du Faso et du Premier Ministre, vous dire que Baraboulé est sécurisé. Votre localité compte beaucoup pour le Burkina Faso. Je vous invite à collaborer avec les Forces de Défense et de Sécurité », a dit le Ministre en charge de la sécurité. Le Ministre de l’Education pour sa part a salué l’esprit de sacrifice et d’abnégation des enseignants.

C’est le même message que les ministres en charge de la sécurité et de l’éducation ont livré aux populations de la commune de Diguel. Simon Compaoré et #Jean_Martin_Coulibaly ont rassuré leurs interlocuteurs que des dispositions sont prises pour trouver des solutions afin que les écoles soient rouvertes. Sur le plan sécuritaire, le Ministre d’État a laissé entendre que dans les mois à venir, les populations vont constater un changement. Mais en attendant la franche collaboration avec les Forces de Défense et de Sécurité est vivement recommandée.

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du Ministère de la Sécurité

Soyez le premier à commenter sur "Situation sécuritaire au Sahel: « Baraboulé est sécurisé », selon Simon Compaoré"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

treize + 19 =