Situation nationale : Le CERFI soutient les déplacés internes à hauteur de 15 millions FCFA

 

Dans l’après-midi de ce mardi 17 décembre 2019, le Cercle d’études, de recherches et de formation islamiques (CERFI) a procédé à une remise de vivres au ministère en charge de l’action humanitaire pour les déplacés. La cérémonie de remise de ce don qui s’est tenue au siège du CERFI à Ouagadougou, est une occasion pour les donateurs, de manifester leur solidarité et toute leur compassion à l’endroit des personnes déplacées.

La situation sécuritaire critique au Burkina Faso engendre d’énormes dégâts et de préoccupations dont les déplacés internes et externes. En effet, l’on estime à environ 500.000 personnes déplacées. Ces personnes sont parties de chez eux sans pouvoir rien apporter. C’est pourquoi, le CERFI afin de participer à la satisfaction des besoins élémentaires de ces déplacés internes, a initié une opération de collecte spéciale de ressources à leur profit. Selon le président du CERFI, Aminou Ouédraogo, cette opération « s’est déroulée du 20 octobre au 20 novembre 2019 sur toute l’étendue du territoire national. »

Cette opération a permis au CERFI de collecter d’importante quantité de vivres, de vêtements, et de matériels divers « d’une valeur totale estimée à plus de 15.000.000 FCFA », affirme le président.

Ce sont essentiellement 4 tonnes de riz, 02 tonnes de farine de maïs, 32 bidons de 20 litres d’huile, 116 sacs d’habits pour homme, 98 sacs d’habits pour femme, 25 sacs d’habits pour enfants, 7 sacs de chaussures pour homme, 5 sacs de chaussures pour femmes, 4 sacs de plats, 1 sac de sac à main, 12 bouilloires, des gobelets, des savons et des jouets.

Selon le directeur de cabinet du ministère de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire, Bénéwendé Pierre Anselme Nikiéma, « le geste que nous voyons nous réjouit à plus d’un titre parce que cela signifie que l’appel du chef de l’Etat a été entendu. Aussi, le don de ce matin va soulager énormément ces personnes déplacées, et c’est à ce titre que nous sommes venus au nom de madame la ministre réceptionner ces vivres et vêtements. » En ce qui concerne les partages, le directeur de cabinet a rassuré que les matériels iront à travers le CANASUR aux personnes déplacées. « En temps opportun, nous allons faire le dispatching et leur rendre compte de ceux qui ont bénéficié de ce don », a-t-il indiqué. Représentant la ministre, Anselme Nikiéma a conclu son propos en remerciant d’une vive voix le CERFI pour cet acte de solidarité.

« Nous sommes dans une période d’insécurité qui a fait que nos frères et sœurs ont quitté leurs maisons et se trouvent dans une situation peu reluisante. Donc, nous avons pensé qu’il était opportun, à la suite de l’appel des autorités, de demander à nos frères et sœurs de partager ce qu’ils ont (…) C’est pourquoi ce matin, nous-nous réjouissons d’avoir pu récolter un peu pour ces frères et sœurs qui sont des déplacés », a expliqué Aminou Ouédraogo. Pour lui, cet acte est aussi un appel aux autres communautés religieuses et associations, c’est-à-dire celles qui n’ont pas encore eu l’opportunité d’apporter du soutien aux déplacés. « Que chacun fasse un geste afin qu’on puisse donner un peu de dignité à ces frères qui sont dans la souffrance », a-t-il souhaité. Même si la somme de 15 millions n’est pas à minimiser, le président du CERFI, plein d’humilité, laisse entendre : « C’est juste un geste symbolique pour que ces frères sachent que nous sommes de cœur avec eux et que nous prions pour que la sécurité revienne au pays. »

1 Commentaire sur "Situation nationale : Le CERFI soutient les déplacés internes à hauteur de 15 millions FCFA"

  1. Qu’Allah vous recompense

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

quinze − sept =