Situation humanitaire : plus de 2 milliards pour venir en aide aux déplacés

Le Premier ministre Christophe Dabiré, a reçu en audience dans la matinée de ce mardi 5 février, la sous secrétaire générale aux affaires humanitaires de l’Organisation des nations unies (ONU), Ursula Muller. Saluer les efforts du gouvernement et lui apporter son soutien dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et à la prise en charge des déplacés, étaient au menu de cette rencontre.

A sa sortie d’audience, Ursula Muller, secrétaire générale aux affaires humanitaires de l’ONU et également la coordinatrice adjointe des secours d’urgence, déclare que l’ONU est « préoccupée par la crise croissante au Burkina et en particulier les conséquences humanitaires ». « Pour la première fois de son histoire, ce pays est confronté à des déplacements internes massifs et fait face à une situation humanitaire sans précédence », a-t-elle ajouté

Tout en saluant les efforts du gouvernement en particulier ceux du ministère des actions humanitaires, du comité national d’assistance, des secours d’urgence et la réhabilitation, qui ont rapidement réagit face aux personnes déplacées. Sans oublier la générosité des communautés d’accueil, elle rassure que les actions humanitaires accroîtront très rapidement leurs opérations. « Les actions humanitaires en collaboration avec le gouvernement, ont développé un plan d’urgence pour cette année » où, selon ses propos, « un financement raisonnable de 100 millions de dollars, devra être mobilisé le plus rapidement possible ».

« J’ai eu l’opportunité de voir les personnes déplacées à Foubé et à Barssalogho, contraintes de quitter leur foyer et de laisser leur bétails. Pendant qu’elles sont sur les sites d’accueil, nous-nous devons de leur apporter une assistance humanitaire qui consistera à la protection de l’eau, l’abri et l’aliment », a-t-elle laissé entendre tout en révélant que l’ONU annonce qu’elle a débloqué « plus de 2 milliards 400 millions de FCFA pour apporter ce soutien d’urgence ». Pour terminer ses propos, elle rassure que les Nations Unies avec toutes les communautés humanitaires travaillent pour accompagner le gouvernement dans son effort d’urgence, afin de créer les conditions de résilience.

Par ailleurs, ce financement provient d’un fonds d’urgence des Nations Unies, qui est dédié aux situations nécessitant une action immédiate.

Soyez le premier à commenter sur "Situation humanitaire : plus de 2 milliards pour venir en aide aux déplacés"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

19 − 17 =