SIFO : La création des entreprises au menu

Du 23 au 24 février 2019 se tiendra à Ouagadougou la 4e édition du séminaire international de formation de Ouagadougou (SIFO). L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse animée par les responsables ce samedi 2 février.

« Le montage de projets d’investissement, business plan et recherche de financement et intelligence financière » sont les différents thèmes qui seront développés au cours de la 4e édition fait savoir, Lassané Zongo, président du (SIFO). Ces thèmes sont en lien avec le processus de création et de gestion des entreprises. Le choix de ces thèmes se justifie selon monsieur Zongo, par le fait qu’ils soient en amont et en aval dans le processus de la création et de la croissance économique de l’entreprise. Il soutient d’ailleurs « qu’être jeune simplement n’est pas suffisant pour être employable d’où la nécessité d’aller à l’école du savoir pour être compétitif ».

La présente édition ne déroge pas à la tradition du SIFO à savoir la qualité des formateurs venus d’ici et de l’étranger, notamment d’Algérie. Cette édition se tiendra sous le haut patronage de Smaila Ouédraogo, ancien ministre de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion professionnelle, parrainée par le Directeur général des douanes, Adama Sawadogo et co-parainée par le Directeur général de Stars Consulting, Pascal Pouya.

A la question de savoir que deviennent les bénéficiaires de la formation, Lassané rassure « depuis peu des stratégies ont été développées afin d’accompagner les formés à travers des consultations techniques auprès des cabinets partenaires ». Il s’est saisi de cette occasion pour lancer un appel à toutes les bonnes volontés qui pourraient soutenir les bénéficiaires de la formation à se manifester afin de relever le défi l’emploi et de l’entrepreneuriat de la jeunesse. Il invite par conséquent les jeunes également à s’inscrire pour prendre part à cette 4e édition générale.

Adama Zongo

Soyez le premier à commenter sur "SIFO : La création des entreprises au menu"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

4 × cinq =