Sécurité de la faune : des concessionnaires de zones de chasse entendent sauvegarder davantage la faune

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a reçu en audience ce mercredi 08 août 2018, des concessionnaires de zones de chasse. L’objectif de cette rencontre, selon ces derniers, est de mettre en exergue le besoin de sécurité des zones de chasse afin de sauvegarder la faune.

«Nous voulons la quiétude dans nos zones surtout à l’Est et également la quiétude des animaux. Nous demandons la sécurité de l’Homme et de l’animal. Parce que vous savez que quand il n’y a pas de sécurité, rien ne bouge pour ce qui nous concerne», a laissé entendre le président de la Fédération ouest-africaine de la chasse sportive, Franck Alain Kaboré. Il est par ailleurs, le président du Royaume du trophée du Burkina.

A l’en croire, il faudrait travailler à préserver la faune car son importance n’est plus à démontrer. Pour lui, cette action permettra aux générations futures de tirer profit. M. Kaboré n’a pas manqué de souligner que des propositions concrètes ont été faites concernant la zone présidentielle et un document officiel sera remis au Premier ministre.

En rappel, les concessionnaires de zones de chasse existent au Burkina depuis 22 ans et ont pour rôle principal, la réglementation de la chasse dans le pays. Le 1er décembre de chaque année constitue la date d’ouverture de la chasse au Burkina.

Soyez le premier à commenter sur "Sécurité de la faune : des concessionnaires de zones de chasse entendent sauvegarder davantage la faune"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

19 − quatorze =