Sécurité alimentaire : sortie d’un ouvrage pour la réussite de l’autosuffisance alimentaire au Burkina

 

Dans l’après-midi de ce samedi 27 janvier 2020 s’est tenue la dédicace du livre intitulé ‘’ le Larlé Naaba Tigré contre la faim : Nouvelles techniques culturales pour un meilleur rendement agricole’’. Cette cérémonie qui s’est déroulée à Ouagadougou, a vu la participation de responsables agricoles, des enseignants chercheurs, des partenaires, des hommes et femmes de médias. 

La réussite de l’autosuffisance alimentaire nécessite une parfaite transition entre les pratiques culturales ancestrales et les nouvelles techniques culturales. Fort convaincue de cela, l’auteure de l’ouvrage, le docteur Awa Tiendrebeogo a mis en exergue les avantages que les nouvelles techniques culturales pouvaient apporter aux pratiques ancestrales pour un meilleur rendement des productions. Dans l’optique de faire de ce livre une référence de développement socio-économique, il a été en plus du français, traduit en huit (08) langues nationales que sont : le Bissa, le Fulfuldé, le Kassian, le Dioula, le Mooré, le Liélé, le Gourmantchéma, le san. Ce livre, selon le Larlé Naaba Tigré, va apporter beaucoup d’éléments pour assurer la sécurité alimentaire. « Il a été traduit en huit (08) langues locales pour permettre son accessibilité à de nombreux agriculteurs. Il doit être promu partout au Burkina Faso car cela permettra d’accroître les productions, ce qui apportera l’abondance, le tigré ».

« Je dirai que ceci n’est pas un livre mais un outil de vulgarisation des bonnes pratiques agricoles. C’est donc une grosse opportunité pour le monde paysan de pouvoir bénéficier d’un tel outil qui lui permettra d’avoir accès à ces outils de vulgarisation des bonnes pratiques », a laissé entendre le ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles, Salifou Ouédraogo, avant d’ajouter que « cette œuvre aura un impact certain sur l’accroissement des rendements mais également sur la façon des producteurs d’aborder les problèmes, de pouvoir suivre les itinéraires techniques afin qu’il y ait véritablement une transformation structurelle de notre agriculture comme nous l’avons souhaité, dit dans le PNDES. »

Convaincu que ce livre pourrait apporter une véritable révolution dans le monde agricole et entrainer par la même occasion l’autosuffisance alimentaire, le patron des patrons burkinabè, Apollinaire Compaoré a pris l’engagement d’acheter mille (1000) livres dans les différentes langues traduites pour les distribuer aux agriculteurs dans les quatre points du Burkina. Un geste qui a induit les remerciements du Larlé Naaba Tigré, promoteur du livre et de son auteure, le Dr Awa Tiendrebeogo.

 

Biba DERRA

Soyez le premier à commenter sur "Sécurité alimentaire : sortie d’un ouvrage pour la réussite de l’autosuffisance alimentaire au Burkina"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

onze − quatre =