Sécurisation des sites miniers au Burkina : Christophe Dabiré reçoit les acteurs de ce secteur

 

Le Premier ministre, Christophe Marie Joseph Dabiré a reçu en audience ce jeudi 05 décembre 2019, une délégation des acteurs du secteur minier, avec à sa tête, Oumarou Idani, ministre des mines et des carrières. En effet, la question sécuritaire était au menu des échanges.

Au cours de cette rencontre, plusieurs points ont été abordés à savoir, la question de la sécurité nationale, la sécurisation des sites miniers, la sécurisation des voies d’accès pour une exploitation apaisée des sites, etc.

La question sécuritaire est vraiment préoccupante au Burkina Faso. Le secteur minier est l’un des secteurs qui rencontrent d’énormes difficultés en rapport avec ce fléau, en témoigne le cas du drame de Boungou qui est l’un des exemples déplorables d’attaques terroristes contre des travailleurs des mines.

A sa sortie d’audience, Oumarou Idani a indiqué que cette rencontre a été mise à profit pour discuter des difficultés que rencontre le secteur minier, et trouver des solutions idoines pour qu’il continue de connaître l’essor qui a été amorcé. A l’entendre, la rencontre du jour a permis également d’échanger sur d’autres préoccupations à savoir, la question de remboursement de TVA, parce que l’Etat a un certain nombre d’arriérés de TVA à rembourser aux sociétés minières.

Le président de la chambre des mines du Burkina, Tidiane René Barry affirme que des solutions ont été trouvées et que dans les semaines à venir, des dispositions seront prises pour résoudre ce problème. Aussi, des conventions spécifiques ont été signées. Pour monsieur Barry, le Burkina Faso reste un jeune pays minier, et ce ne sont pas les défis qui vont manquer. « Mais à voir l’évolution du secteur, on pense que les acteurs arrivent toujours à s’entendre pour avancer » , a-t-il indiqué.

 

Biba Ouédraogo

Soyez le premier à commenter sur "Sécurisation des sites miniers au Burkina : Christophe Dabiré reçoit les acteurs de ce secteur"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

3 × trois =