Secrétariat de la Zone de libre échange continental : le Ghana sollicite de nouveau le soutien du président du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a accordé, ce vendredi 10 mai 2019 dans l’après-midi, une audience à un émissaire du président ghanéen, le ministre du Développement des chemins de fer, Joe Ghartey.

Le ministre ghanéen était porteur d’un message du président Nana Akufo Ado à son homologue burkinabè, nous apprend la direction de la communication de la présidence du Faso.

A l’issue de l’entretien, l’émissaire a déclaré que « la création du secrétariat permanent est la dernière étape de la mise en œuvre du ZLEC. La République du Ghana qui souhaite abriter le siège du secrétariat du ZLEC sollicite le soutien du président du Faso et du peuple burkinabè ».

Il a ajouté qu’au-delà de la stabilité politique et du développement des infrastructures, le Ghana est très engagé à travailler avec toute l’Afrique à la réalisation de la Zone de libre échange continental.

L’accord sur la Zone de libre échange continental a été signé par 44 pays lors du sommet extraordinaire de l’Union africaine, tenu à Kigali au Rwanda, en mars 2018. Cette zone vise à créer un marché commun de 1,2 milliards d’habitants avec un PIB cumulé d’environ 2 500 milliards de dollars US.

C’est la deuxième fois en moins d’un mois que le président du Faso échange sur la zone de libre échange continental avec des envoyés du président ghanéen.

Soyez le premier à commenter sur "Secrétariat de la Zone de libre échange continental : le Ghana sollicite de nouveau le soutien du président du Faso"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

10 − six =