Santé : le lait Picot, malsain à la consommation

Des rumeurs du rappel d’important lots du lait Picot du  groupe Lactalis circulaient depuis le 17 décembre 2017.  La raison de ce retrait sera évoquée plus tard. Le lait Picot serait la source d’une contamination à la salmonelle. Les produits concernés de la marque Picot sont les poudres et céréales infantiles, Milumel (poudres et céréales infantiles) et Taranis (mélange d’acides aminés en poudre, destinés au traitement de pathologies). Malheureusement ce lait est entré en Afrique notamment au Burkina.

 La rumeur qui circulait depuis un certain temps, a été confirmée par la Radio Télévision du Burkina (RTB). Elle dit avoir eu la confirmation de la direction de la plateforme de surveillance.  Des lots entrés au Burkina (53) seraient en retrait et mis en quarantaine selon Gilbert Hien Somda, Président de la ligue de consommation du Burkina. Des maux de ventre, des vomissements et de la diarrhée. Voici les effets de la consommation du lait Picot sur les nourrissons. En effet, lait de marque Picot du groupe lactalis, causerait des désagréments aux nourrissons.

Un processus de dédommagement serait en cours à en croire, Natacha Toé, Directrice de la réglementation en la matière. Le ministère de la santé rassure cependant que des mesures sont déjà prises pour parer à toute éventualité. En entendant d’en savoir davantage, la vigilance est plus que jamais recommandée aux consommateurs.

Le lait de marque Picot était destiné aux prématurés, aux enfants de 0 à 12 mois. Les sels de réhydratation ainsi que les céréales sont aussi scrutés.

 

Soyez le premier à commenter sur "Santé : le lait Picot, malsain à la consommation"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

20 + 15 =