Burkina Faso : Pas de panique à propos du coronavirus

 

Le ministère burkinabè de la santé en collaboration avec les représentations de l’organisation mondiale de la santé au Burkina Faso et de l’ambassade de la République de Chine populaire, a tenu une conférence de presse dans l’après-midi de ce mardi 11 février 2020 à Ouagadougou. Cette rencontre avait pour objectif, d’informer l’opinion publique sur l’urgence de santé à propos du coronavirus.

Coronavirus, voilà un nom qui sème la panique à la simple prononciation. Sévissant en Chine depuis Décembre 2019, la maladie a fait des milliers de morts dans le monde et principalement dans ce pays.

Au total, ce sont 24 pays de nos jours qui sont touchés par le mal, désormais pris au sérieux en tant que crise sanitaire mondiale et mettant l’humanité en état d’alerte. C’est principalement pour faire la situation de cette maladie dans le monde et particulièrement au Burkina Faso où un cas suspect est soupçonné depuis le 5 février dernier, que cette rencontre avec les Hommes de médias tire sa pertinence.

Ainsi, on note l’apparition de coronavirus à Wuhan, une ville de la Chine depuis décembre dernier. Touchant à présent 24 pays à travers le monde, aucun cas n’a d’abord été recensé sur le continent noir. Mais depuis le 5 février dernier, l’ambassade de Chine au Burkina Faso avait alerté les autorités du cas d’un passager d’origine chinoise présentant des signes de fièvre et de grippe, qui a été transporté d’urgence à l’hôpital de Tengandogo, dans la capitale burkinabè.

Mais qu’en est- il exactement ? A en croire le ministre de la santé, il n’y a pas lieu de se paniquer car le suspect est asthmatique et avait aussi contracté un virus grippal. Donc il a souhaité de gré être suivi. Les examens et le suivi jusque-là, sont rassurants. L’individu se porterait d’ailleurs bien mais est dans un état d’isolement avec ceux qui étaient en contact avec lui.

Les autorités rassurent en outre, des mesures exceptionnelles d’ordre mondial pour faire face à la maladie en terme de prévention et de diagnostic. Une panoplie de mesures sont prises pour protéger les Burkinabè de l’intérieur comme de l’extérieur, a soutenu la ministre Claudine Lougué.

 

Boubacar KEBRE

Soyez le premier à commenter sur "Burkina Faso : Pas de panique à propos du coronavirus"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

trois − 3 =