Rentrée scolaire et académique 2019-2020 : Discours du président de L’A.E.E.M.B

 

Toutes nos louanges sont Allah, Seigneur des mondes et des cieux, Maitre incontesté du jour du jugement dernier. Nous lui louons autant de fois qu’il sied à sa majesté. Allah (SAW) est l’Omniscient et l’Omnipotent, ni sommeil, ni somnolence ne Lui prennent. Il est le Maitre de l’Univers et le Pourvoyeur de toutes les créatures. Dans Sa science, Il nous a envoyé des messagers et des prophètes pour nous enseigner comment mieux vivre sur terre et avoir Son agrément dans l’au-delà. Et parmi ces prophètes, il a envoyé Mohammad (SAW) en dernier ressort pour venir parfaire la religion. Nous prions Dieu, de déverser en abondance Sa paix et Ses bénédictions sur le prophète Mohammad (SAW) ainsi que sur tous les prophètes véritablement envoyés par Dieu. Qu’Il déverse cette même grâce sur la noble famille de ce prophète, sur ses valeureux compagnons ainsi que sur tous ceux ou celles qui emboiteront leurs pas jusqu’au jour du jugement dernier.

Chers acteurs du monde éducatif !

Je prends la parole en ce début des rentrées scolaires et universitaires 2019-2020 au nom de l’Association des élèves et étudiants musulmans au Burkina (A.E.E.M.B.) pour souhaiter une bonne rentrée à tous les acteurs du monde éducatif.  L’A.E.E.M.B. , comme vous le saviez tous est une association de jeunesse scolaire et estudiantine à confession religieuse qui œuvre à faire sortir les élèves et étudiants de l’ignorance de l’islam dans un monde en ébullition. Dans son rôle de travailler à promouvoir l’islam en milieu scolaire et estudiantin, elle travaille aussi à apporter sa contribution au développement socio-économique de notre pays, le Burkina Faso. Depuis plus de trente ans (30 ans), nous avons travaillé et continuons de travailler à inculquer des valeurs morales à la frange jeune (élèves et étudiants) pour une société de juste milieu. Une jeunesse qui au-delà du savoir académique adopte un comportement exemplaire tiré des enseignements de la religion islamique qui a toujours prôné le bon comportement comme une valeur cardinale pour une société de paix, de stabilité et de cohésion sociale.

L’A.E.E.M.B. fait de la formation de ses militants son leitmotiv. Dans cette optique, durant l’année scolaire et académique au-delà des activités d’ordre religieuses que sont entre autres les séminaires de formations, des journées de formations, nous organisons d’autres activités qui participent à l’épanouissement spirituel et social de nos militants. Nous organisons des conférences sur des thèmes d’actualités, des formations en entrepreneuriat, en développement personnel, des cours d’appui aux élèves en classes d’examens, des retraites académiques tant au niveau du post-primaire, du secondaire qu’à l’université.

Hommes et femmes du monde éducatif,

En ce début de reprise des classes, nous saluons à sa juste valeur, le courage et l’abnégation dont vous faites montre, vous, enseignants à tous les niveaux confondus. Ces hommes et femmes en plus d’être chef de famille ont la lourde tâche d’éduquer et d’instruire plusieurs d’autres dizaine d’enfants d’horizon, d’ethnies et de confessions religieuses diverses pour l’assurance de leur avenir. Vous êtes à féliciter et je vous félicite. Vaillant et courageux éducateurs, en ces moments d’hivernage, nous vous voyons braver toutes sortes de difficultés dans le seul but d’apporter votre pierre à l’édification d’une Nation prospère. Vous êtes la fierté de ce pays. Par voie de conséquence, je vous invite à redoubler d’effort dans votre travail car il est très noble aux yeux du Créateur des cieux et de la terre, et aussi aux yeux de ses créatures que sont les parents d’élèves et d’étudiants. Et mieux, au-delà des hommes, l’espace animal et végétal bref, la nature elle-même vous est reconnaissante. Vous apprenez aux enfants, aux plus jeunes le respect des parents, des grandes personnes et l’importance de la préservation de la nature pour l’homme , car contribuant à notre bien-être.

A vous élèves et étudiants,

Une année académique est terminée et une nouvelle commence avec de nombreux défis, je vous invite et vous exhorte alors à oublier les pratiques de vacanciers et se concentrer dès le début car un proverbe moaga nous dit : « il est toujours mieux de se lever tôt que de hâter le pas à la dernière minute ». Alors je vous invite ainsi que ma propre personne au sérieux dans le travail, au respect des principes édictés par les responsables de vos établissements respectifs. Nous devrions être sages et disciplinés à tout point de vue et avoir comme objectif principal la réussite en fin d’année. Que chacun se dise, mon papa, ma mère, ma famille, ma ville, mon pays et le monde entier compte sur moi, donc je n’ai pas droit à l’échec car réussir est un devoir pour moi. L’enseignant est considéré comme notre père adoptif parce qu’il est chargé de nous inculquer un savoir qui nous servira durant toute notre vie sur terre. Et partant, ce savoir nous ouvrira les portes de la miséricorde divine dans l’autre monde. De ce point de vue, ils méritent votre respect. Et selon le prophète de l’islam, Mohammad (SAW) « la recherche du savoir est une obligation pour tout musulman et pour toute musulmane ». Je le reprends en disant que la recherche du savoir est obligatoire pour tout être humain. Le savoir n’est-il pas à la base de toute réussite ?

Mesdames et messieurs,

S’il y a un fait qui retient l’attention de tous au Burkina Faso, que dis-je, au pays des hommes intègres depuis une époque récente, c’est sans aucun doute la dégradation du climat sécuritaire. En effet, des centaines de familles sont endeuillées du fait des attaques terroristes et des centaines d’autres se retrouvent en situation de réfugiés dans leur propre pays pour la même raison. Cette situation préoccupe plus d’un, surtout les jeunes que nous sommes. Comme vous le savez bien, l’insécurité impacte négativement le système éducatif du pays en témoigne la fermeture de plusieurs écoles dans certaines zones de notre patrie. C’est l’occasion pour moi de saluer et d’encourager nos forces de défense et sécurité pour leur effort jours et nuits afin que la paix et la sécurité règnent dans notre pays. C’est pourquoi je vous invite à un strict respect des consignes de sécurité édictés par les autorités de chaque localité, et d’éviter tout amalgame dans vos propos et comportements de tous les jours.

Je ne saurai clore mon propos, sans inviter tous les acteurs de l’éducation sinon toutes les couches sociales à s’ouvrir les cœurs envers les uns et les autres dans cette situation de guerre asymétrique qu’est le terrorisme. A toutes les confessions religieuses, restons unies afin que le Seigneur ramène la paix dans notre patrie si chère à tous et toutes.

Seigneur, ramène la paix, et la quiétude au Faso,

Seigneur, ne nous impose pas un fardeau qui dépasse nos compétences,

Seigneur, nous mettons notre confiance en Toi, nous revenons à Toi.

Seigneur, c’est Toi que tout aboutit

Seigneur, éclaire-nous sur le droit chemin

Seigneur accorde à toutes à tous une année pleine de succès

Seigneur, éclaire nos dirigeants et éclaire-nous, les dirigés

Bonne rentrée scolaire et universitaire 2019-2020 à toutes et tous !

 

Le Président

Saïdou KALGA

Soyez le premier à commenter sur "Rentrée scolaire et académique 2019-2020 : Discours du président de L’A.E.E.M.B"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

15 + quatorze =