Réduction des effets de la COVID 19 : La CEDEAO solidaire du Burkina Faso avec 954 tonnes de riz

 

Pour faire face aux impacts de la pandémie à Coronavirus sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la Communauté économiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et ses partenaires se sont mobilisés, à travers un plan d’actions régional d’urgence. Ce plan d’actions consiste à apporter une assistance humanitaire aux populations vulnérables les plus touchées de ses Etats membres.

C’est dans cette optique qu’elle a procédé, ce lundi 27 juillet 2020 à Ouagadougou, à la remise de 954 tonnes de riz au Gouvernement du Burkina Faso, repartis en deux lots. C’était en présence du ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles, Salifou OUEDRAOGO.

Le premier stock est constitué de 284 tonnes de riz et est financé par le Fonds des Urgences Humanitaires de la Commission de la CEDEAO pour les secours en cas de catastrophes et d’urgence aux Etats membres touchés par une urgence humanitaire. A ce premier stock, s’ajoute un deuxième de 670 tonnes, financé par les ressources du Projet d’appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest soutenu par l’Union européenne à hauteur de 56 millions d’euros. Ces céréales seront prélevées sur les stocks de la Réserve régionale de sécurité alimentaire de la CEDEAO et seront gratuitement distribuées aux ménages les plus touchés par les différentes crises.

A cette occasion, le ministre de l’Intégration Africaine et des Burkinabè de l’Extérieur, Paul Robert TIENDREBEOGO, a remercié les donateurs du jour pour cet acte de solidarité envers le Burkina Faso. Et de rappeler que cette initiative est une traduction du thème du 45e anniversaire de la CEDEAO qui est « 45 ans de solidarité au service des populations de l’Afrique de l’Ouest ».

Après avoir reçu successivement les deux stocks des mains du Représentant résident de la CEDEAO au Burkina Faso, le ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Robert TIENDREDBEOGO les a remis au ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles, Salifou OUÉDRAOGO. Il incombait au patron de l’Agriculture de les mettre en possession du ministère en charge de la Solidarité nationale et de l’action humanitaire.

Soyez le premier à commenter sur "Réduction des effets de la COVID 19 : La CEDEAO solidaire du Burkina Faso avec 954 tonnes de riz"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-neuf − dix-sept =