Réconciliation nationale : le HCRUN chez le Mogho Naaba

 

Le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) a rendu visite au Mogho Naaba Baongho. C’est une visite rentrant dans le cadre de la mission du HCRUN qui est la « réconciliation et l’unité nationale ».

Le Mogho Naaba Baongho a reçu le HCRUN dans la matinée de ce vendredi 10 juillet 2020 dans son palais. Il s’est agi pour le visiteur, d’exposer au Mogho, sa vision sur le processus de la réconciliation.

« Nous sommes à une étape de la progression de notre mission, qui nous commande de marquer cette pause pour partager avec lui, nos réflexions, nos soucis, nos espoirs, lorsqu’il s’agit de parler de réconciliation nationale au Burkina Faso. », a laissé entendre le président du HCRUN, Léandre Bassolet.

Le Burkinabè a soif de la réconciliation, selon le président car dit-il, «  elle est une nécessité et cette nécessité est partagée de part notre pays. » D’après le président du HCRUN, la question est comment chacun la perçoit ? Le HCRUN la perçoit comme « passer de la situation de nécessité à la situation d’obligation. » Conscient que la réconciliation doit être inclusive, le HCRUN a échangé avec le Chef des Mossis sur la manière d’aborder cette inclusivité, de sorte à prendre tout le monde en compte.

Le visiteur du jour (HCRUN) a pris satisfaction au terme de ces échanges. « Nous avons été très réconfortés parce que nous avons entendu de sa majesté. (…) Nous avons écouté très attentivement l’avis de sa majesté sur un certain nombre de tranche de notre société, comme l’éducation des jeunes. », a expliqué Léandre Bassolet. Concernant l’éducation, le Mogho Naaba a souhaité que le HCRUN se pose la question sur l’éducation des enfants qui est primordiale. Le président du HCRUN reconnait alors que c’est une réflexion qui doit accompagner leur processus et leur permettre de faire des propositions de changement à tous les niveaux.

Par ailleurs, il a précisé que dans les jours à venir, des visites sont prévues chez d’autres partenaires sociaux.

Soyez le premier à commenter sur "Réconciliation nationale : le HCRUN chez le Mogho Naaba"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

4 − trois =