Promotion de la sécurité au Burkina : Environ 300 imams formés à Ouagadougou

S’est tenue les 8, 9 et 10 juillet 2019 à la grande mosquée de Ouagadougou, la formation des imams de plusieurs mosquées. Plus de 200 imams ont pris part à cette formation organisée par la communauté musulmane. « Rôle des imams et prédicateurs dans la promotion de la sécurité sociale », est le thème de cet atelier dont la clôture a eu lieu dans la matinée de ce mercredi 10 juillet 2019.

Plusieurs personnalités ont pris part à la clôture de cet atelier de formation des imams en l’occurrence des Chefs coutumiers et des Cheik-docteurs. Une lecture du Coran a été observée juste avant le début de cette cérémonie. Il était question de montrer les quotidiens et les attitudes que doit avoir un imam vis-à-vis de ses compagnons. Selon le président du Comité d’organisation, Cheik Moustapha Korogo, la communication est la base de toutes choses et elle est essentielle surtout, quand on est au-dessus d’une communauté.

Dr Ibrahim Diala lors de sa conférence, n’a pas manqué de remercier la communauté musulmane du Burkina Faso pour cette belle initiative qui va permettre à bon nombre d’imams de combler quelques lacunes, s’il y en avait. « Le rôle des imams, c’est de transmettre ce qu’ils ont appris ici », a déclaré Cheik Dianda, l’un des grands formateurs. C’est-à- dire qu’ils seront à leur tour des formateurs qui doivent former les adhérents de la mosquée. « Nous avons prévu pour toutes les 45 provinces du Burkina, donner cette même formation aux imams. Au début, on avait pour ambition de former 150 imams, mais il y a eu beaucoup plus d’inscrits et nous sommes à environ 300 personnes qui ont été formées », a-t-il fait savoir.

« Nous avons appris beaucoup de chose lors de cette formation. Beaucoup de conseils et d’idées surtout au niveau de la sécurité; quelle est la mission d’un imam dans la sécurisation de la mosquée et dans le secteur ? Il doit savoir rassembler tout le monde et tous les considérer », a déclaré Tapsoba Oumarou, imam de la mosquée “Soulga“ du secteur 44, l’un des bénéficiaires de cette formation. Il a, par ailleurs, souhaité que cette formation soit renouvelée dans les mois à venir car, il est très important que les imams puissent connaître leur rôle véritable dans la société. « Nous avons souhaité  avoir une association des imams du Burkina », a-t-il conclu.

Issouf Derra, imam au secteur 28 de Ouagadougou explique à son tour, ses acquis à l’issue de cette formation. « Nous avons appris lors de ces 72 heures de formation, la façon dont un imam doit se comporter avec ses collaborateurs. Je suis vraiment content d’avoir participé à cette formation qui contribue à donner plus de tonus à la religion », s’est-il réjoui.

 

 

Soyez le premier à commenter sur "Promotion de la sécurité au Burkina : Environ 300 imams formés à Ouagadougou"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

4 × cinq =