Présidence de la fédération ivoirienne : la candidature de Drogba compromise

 

La candidature de Didier Drogba à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF) est compromise. Drogba n’a pas reçu le soutien de l’association des joueurs de son pays, ce qui remet fortement en cause sa candidature.

« À la majorité de ses membres, le board décide d’accorder le parrainage de l’AFI à la liste conduite par Idriss Diallo [l’actuel vice-président de la FIF] » , a annoncé l’Association des footballeurs ivoiriens (AFI) dans un communiqué ce mardi.

Pourtant, Didier Drogba est vice-président de l’AFI qui existe depuis plus de 11 ans aujourd’hui. Mais le groupement d’intérêt dirigé par Cyril Domoraud n’a pas accordé son parrainage à son membre.

Il faut souligner que parmi les cinq groupements pouvant parrainer un candidat, quatre ont déjà fait leur choix : l’Association des anciens joueurs et l’Amicale des arbitres parrainent le président de la Ligue, Sory Diabaté, tandis que l’Amicale des entraîneurs et désormais l’AFI ont jeté leur dévolu sur Diallo. Et le soutien de cette dernière devait être le fondement de la candidature de Drogba, qui ne peut désormais compter que sur le parrainage de l’Amicale des médecins.

Par ailleurs, s’il ne l’obtient pas, l’ancien buteur de Chelsea devra probablement rallier un camp ou se résigner à patienter quatre ans de plus.

Soyez le premier à commenter sur "Présidence de la fédération ivoirienne : la candidature de Drogba compromise"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

quatorze − cinq =