Présentation de vœux : « Notre pays continue de sombrer dans le chaos » martèle Zéphirin Diabré

Les militants et militantes de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) ont tenu dans l’après-midi du mardi 12 février 2019, la traditionnelle présentation de vœux à l’endroit du premier responsable du parti. L’occasion a été donnée au parti du lion, de faire une rétrospective sur la gouvernance du régime MPP, et d’en tirer des conclusions.

Rabi Yaméogo, Secrétaire général de l’UPC a, au nom des militants, présenté ses vœux les meilleurs à Zéphirin Diabré, président du parti. Il a saisi l’occasion pour pointer du doigt le MPP d’être “la cause des difficultés“ que traverse le Burkina Faso. « Notre territoire était uni, le MPP et sa monture l’ont laissé se fissurer.  Notre pays était uni, le MPP et sa monture l’ont divisé », a-t-il laissé entendre puis d’ajouter : « ceux qui nous dirigent, sont en perte de vitesse ».

Zéphirin Diabré, président de l’UPC a, à son tour, présenté également ses vœux les meilleurs à ses militants. « Je souhaite une année de sécurité, d’intégrité territoriale, d’unité nationale de paix, de sérénité, de concorde nationale, d’harmonie des cœurs, de progrès dans tous les domaines et de prospérité partagée dans l’équité », a-t-il déclaré.

Le chef de file de l’opposition politique, n’a pas manqué de faire une lecture sur la gouvernance du régime MPP. Il affirme que 2018 a été une “très mauvaise année pour le Burkina Faso“ et « l’histoire retiendra que c’est sous le règne d’un parti politique dénommé MPP, que les terroristes ont pu rentrer et occuper le sol de nos ancêtres » tout en précisant qu’« en 2018, notre pays a continué de sombrer dans le chaos » sur le plan économique, social et sécuritaire.

L’UPC invite ainsi le peuple burkinabè a leur faire confiance pour les prochaines élections car le parti du lion est un parti qui n’a pas encore été aux affaires mais qui œuvre pour la réconciliation nationale en travaillant avec tous les acteurs. A en croire le président dudit parti, cette année est celle de « la redynamisation de notre machine politique, pour nous préparer aux échéances à venir« . Il a également annoncé une tournée chaque week-end en vue de parcourir les 45 provinces du Burkina Faso.

Soyez le premier à commenter sur "Présentation de vœux : « Notre pays continue de sombrer dans le chaos » martèle Zéphirin Diabré"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

deux × 5 =