Politique : « le CDP aura bel et bien son propre candidat aux élections présidentielles de 2020 » , dixit Achille Tapsoba

 

Des militants du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ont tenu une conférence de presse ce lundi 09 décembre 2019 en son siège, à Ouagadougou. Cette rencontre avec les Hommes de médias était une occasion pour les conférenciers de revenir sur les résolutions adoptées lors du congrès du samedi 07 décembre dernier et de donner certaines précisions quant à la situation actuelle du parti.

Les congressistes du samedi 07 décembre dernier, ont adopté deux résolutions. Ces résolutions assurent à la direction politique nationale, une valeur juridique applicable à tout militant du parti. L’une est pour le respect des orientations du président d’honneur relatives à la discipline, la cohésion et l’unité du parti, et l’autre pour rapporter les sanctions prises par le congrès extraordinaire du 22 septembre 2019. En effet, comme l’a demandé Blaise Compaoré, le président d’honneur du CDP , les sanctions prises par le congrès extraordinaire du 22 septembre 2019 ont été rapportées à l’unanimité des congressistes lors du congrès extraordinaire du 07 décembre dernier. A cet effet, il exige des sanctionnés, le retour dans les rangs du parti, l’arrêt et le retrait de toutes les attaques judiciaires et le respect de la discipline au sein du parti dans un esprit de renforcement de la cohésion et de l’unité en vue de relever les défis électoraux de 2020. Pour le premier vice-président chargé des questions politiques du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), « le parti accueillera à bras ouverts les démissionnaires mais ils devront d’abord suivre une procédure donnée » .

Pour monsieur Tapsoba, le CDP se porte bien et il n’existe plus de divergence entre les militants. Les différends ont été réglés car le CDP a besoin d’unité et de cohésion pour être le moteur de l’unité et de la cohésion nationales. De ce fait, il lance un appel à la mobilisation générale pour sonner le rassemblement de toutes les ressources humaines du parti , tant à l’intérieur qu’à l’extérieur afin de conjuguer leurs forces pour faire face aux défis actuels et à venir car même s’il y a un certain retard dans le processus de désignation de son candidat, le CDP aura bel et bien son propre candidat aux élections présidentielles de 2020. Une recommandation portant célérité dans la mise en œuvre de ce processus a été formulée par les congressistes.

 

Biba Derra

Soyez le premier à commenter sur "Politique : « le CDP aura bel et bien son propre candidat aux élections présidentielles de 2020 » , dixit Achille Tapsoba"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

9 − 5 =