Ouverture officielle de la 2e édition du salon de l’eau, de l’hygiène et de l’Assainissement (SAHYA) à Ouagadougou.

Une cérémonie d’ouverture officielle de la 2e édition du salon de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement (SAHYA), s’est tenue à Ouagadougou le 26 octobre 2017 dans la salle de conférence du C B C (Conseil Burkinabè des Chargeurs). Cette cérémonie est présidée par le ministre de l’Eau et de l’Assainissement Niouga Ambroise Ouédraogo.

Cette 2ème édition du SAHYA a pour thème: «Transfert de compétences aux collectivités et zéro corvée d’eau : réalités et perspectives». Elle est parrainée par le Ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques, et a pour co-parrain le Ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation. Sa Majesté le Larlé Naaba Tigré est l’Ambassadeur du droit à l’eau, l’hygiène et l’assainissement de SAHYA.

Trois jours durant, les acteurs intervenants dans le domaine de l’eau de l’hygiène et de l’assainissement vont, à travers des ateliers thématiques, échanger sur les défis de l’eau. Le Commissaire Général du SAHYA, Victorien Aïmar Sawadogo se dit heureux d’organiser cette cérémonie et d’accueillir les participants au sein du C B C. Il va par ailleurs remercier tous les acteurs contributeurs et ses collaborateurs qui ont travaillé pour la réussite de cette cérémonie.

Le ministre Niouga Ambroise Ouédraogo a confié  que la vision du gouvernement burkinabè, d’ici à 2020, consiste à équiper tous les villages du pays de points d’eau potable et à réduire la pénibilité liée aux distances à parcourir pour un accès simple et rapide à cette eau. Cependant, M. Ouédraogo a rappelé que l’implication des collectivités territoriales dans le but de relever ce défis est plus qu’indispensable. Cela conduit à la nécessité selon lui, de poursuivre et de renforcer davantage le transfert des ressources vers ces collectivités. Juste après ces propos, il a déclaré ouverte cette 2e édition.

Concernant l’Ambassadeur de SAHYA 2017,  Sa Majesté le Laarlé  Naaba Tigré, il a indiqué que la présente édition du Salon est une opportunité pour les différents acteurs de réfléchir sur la problématique d’accès à l’eau. Il s’agit de mener diverses actions pour favoriser l’accès à l’eau potable.

Par ailleurs, il a promis de travailler en collaboration avec tous les acteurs disposés à donner plus d’eau aux populations, non seulement pour la boisson mais aussi pour la production.« J’ai déjà réalisé beaucoup de forages dans les provinces et je vais en faire davantage», a-t-il affirmé.

La cérémonie d’ouverture est également suivie d’une coupure du ruban et une visite des stands d’exposition des produits liés à l’eau sur le site du FESPACO (Festival panafricain du Cinéma de Ouagadougou). En ces lieux, les distingués invités en leurs grades, rangs et titres respectés ont apprécié l’œuvre de chaque organe sur le site d’exposition.

1 Commentaire sur "Ouverture officielle de la 2e édition du salon de l’eau, de l’hygiène et de l’Assainissement (SAHYA) à Ouagadougou."

  1. Très fière d’une telle initiative enterprise pour mon pays.Bon vent au SAHYA!

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

15 − neuf =