Ouagadougou : le Chef d’Etat-Major Général des Armées visite le poste de commandement de la Gendarmerie nationale et Camp Paspanga

 

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées, le Général de Brigade Moïse MININGOU a visité le poste de commandement de la Gendarmerie nationale et Camp Paspanga. Accompagné de son adjoint et de ses proches collaborateurs, il a tenu à témoigner sa satisfaction et apporter ses encouragements à tous les gendarmes engagés sur tous les fronts.

« En ce jour 21 juillet 2020, j’ai eu le plaisir de m’entretenir avec le Commandement de la Gendarmerie Nationale qui est une entité à part entière des Forces Armées Nationales dont j’ai la charge. Cette rencontre a été une occasion pour moi de féliciter et d’encourager tout le personnel de cette entité d’élite qui ne ménage aucun effort pour accomplir sa mission. Je voudrais rassurer tous les gendarmes que le Commandement des Forces Armées Nationales mettra tous les moyens possibles et disponibles pour leur permettre de se réaliser pleinement. Je prie le Tout Puissant qu’il vous guide, vous protège et vous accompagne dans l’accomplissement de votre mission. » , a déclaré le Général de Brigade Moïse MININGOU, Chef d’Etat-Major Général des Armées.

Ces mots inscrits dans le « Livre d’Or » de la Gendarmerie nationale par le Chef d’Etat-major Général des Armées résument assez bien l’esprit dans lequel s’est tenue la visite du Général MININGOU au poste de commandement de la Gendarmerie nationale et Camp Paspanga. Accompagné de son adjoint et de ses proches collaborateurs, il a passé toute la matinée du mardi 21 Juillet pour comprendre les difficultés de la Gendarmerie sur le terrain mais surtout témoigner sa satisfaction et apporter ses encouragements à tous les gendarmes engagés sur tous les fronts contre l’insécurité en général et le terrorisme en particulier.

Gendarmerie Nationale du Burkina Faso

Soyez le premier à commenter sur "Ouagadougou : le Chef d’Etat-Major Général des Armées visite le poste de commandement de la Gendarmerie nationale et Camp Paspanga"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

4 − 1 =