Ouagadougou : Eddie Komboïgo sera investi candidat du CDP le dimanche 26 juillet 2020

 

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a animé une conférence de presse ce lundi 20 juillet 2020 à Ouagadougou. Annoncer la tenue du congrès extraordinaire du parti dans le cadre de l’investiture de son candidat, est le thème central des échanges avec les Hommes de médias. L’occasion a été donnée à Achille Tapsoba, premier vice-président, d’aborder la question liée à la suspension de “Lamine Koanda et compagnie“.

La cérémonie d’investiture du candidat du parti CDP se tiendra le dimanche 26 juillet 2020 au palais des sports de Ouaga 2000. Cette investiture se fera à travers un congrès extraordinaire dudit parti. Ainsi, dans la soirée du 26 juillet 2020, c’est Eddie Komboïgo qui sera proclamé candidat de l’ex parti au pouvoir CDP, malgré les tentatives “d’autres personnes (se réclamant du même parti) à empêcher cela“.

Lamine Koanda est celui qui s’autoproclame candidat du CDP. Pourtant, selon Achille Tapsoba, 1er vice-président du parti, il n’est nullement le candidat du CDP. « Le CDP est un parti organisé », a laissé entendre le vice-président avant de soutenir que c’est la candidature de Eddie Komboïgo qui est reconnue et que « tout autre acte de candidature est une imposture (…). Lamine Koanda sait qu’il a déposé un dossier incomplet (les pièces manquantes sont le certificat de nationalité et le casier judiciaire sans justification), donc rejeté. On ne peut pas être candidat aux présidentielles, sans justifier un certificat de nationalité et un casier judiciaire. »  Etant donné que chaque citoyen peut être candidat aux élections présidentielles, Achille Tapsoba estime que Lamine Koanda peut être candidat, mais pas celui du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP).

Lamine Koanda et compagnons“ ont été suspendus, lui qui a attaqué le parti en justice tout en réclamant la somme de 70 millions audit parti. Achille Tapsoba rassure que le CDP n’est pas redevable à Lamine Koanda. Selon lui, « quand on a un âge assez avancé, il faut savoir assumer la vérité, les faits. Et les faits sont têtus. » Lamine Koanda est reproché de manquer à l’engagement des textes fondamentaux du parti. Cette suspension est une mesure prise par le bureau politique. A en croire Achille Tapsoba, « la suspension de militants est liée à des comportements, des attitudes et des faits qui nécessitent et qui ont nécessité de la part du bureau politique national, la prise de sanctions.» Dans une lettre “officielle“ datant du 09 juillet 2020, le président d’honneur Blaise Compaoré, a exprimé son accord pour la désignation de Eddie Komboïgo, et encourage la poursuite de la démarche par l’organisation d’un congrès d’investiture du candidat.

Soyez le premier à commenter sur "Ouagadougou : Eddie Komboïgo sera investi candidat du CDP le dimanche 26 juillet 2020"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

sept + 10 =