Modernisation de l’administration : la DGI lance un portail Esintax

La Direction Générale des Impôts a procédé au lancement d’un portail de télédéclaration et de télépaiement des impôts dénommé portail Esintax. La cérémonie de lancement est intervenue ce jeudi à Ouagadougou sous l’œil vigilent du ministre de l’Economie et des Finances. Un projet majeur du gouvernement du Burkina Faso.

Réduire le temps consacré à la gestion fiscale des entreprises, faciliter les interactions avec l’administration fiscale, tels sont les attributs du portail Esintax lancé ce jeudi 12 avril 2018 par le ministre en charge de l’Economie et des Finances, Rosine Sory Coulibaly.

Selon le Directeur général des Impôts, Adama Badolo, c’est sous l’impulsion du ministre de l’Economie et des Finances que ce portail a été mis en ligne avec succès le 23 mars dernier. Ce portail, précise-t-il, permettra de déclarer et de payer les impôts sur internet. En outre, poursuit le Directeur général, il permettra d’établir plusieurs déclarations et de certificats qui se référeront aux impôts et surtout de favoriser une interaction avec l’administration fiscale

Pour bénéficier des largesses de Esintax, M. Badolo, laisse entendre qu’il faut tout d’abord avoir un compte en ligne. Avant de conclure : « Au delà de la Direction générale des Impôts et du ministère de l’économie et des Finances, c’est un projet majeur du gouvernement du Burkina ».

« C’est une révolution dans l’environnement des impôts au Burkina Faso », déclare la ministre de l’Economie et des Finances, Rosine Sory Coulibaly. Elle affirme que ce produit a nécessité beaucoup d’engagements politiques et de marteler qu’il est bénéfique à tout le monde. Pour cela, elle a réitéré ses félicitations au Directeur général des Impôts et a l’ensemble de ses collaborateurs pour le travail abattu. Avant de lancer officiellement le portail Esintax pour la déclaration et le paiement des impôts, Mme Coulibaly a rassuré le Directeur général des impôts de son soutien pour la suite du projet. Elle a demandé aux partenaires privés de s’approprier le portail pour que la modernisation de l’administration fiscale soit une réalité au Burkina Faso.

 

 

Soyez le premier à commenter sur "Modernisation de l’administration : la DGI lance un portail Esintax"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

2 + vingt =