Lutte contre l’insécurité : Un nouveau comité voit le jour

Le Comité de défense de la république (CDR) est désormais installé lors d’une cérémonie organisée par le Brassard Noir, ce samedi 9 février à Ouagadougou. L’occasion a été donnée aux organisateurs, de justifier la pertinence du comité tout en montrant son importance.

Le Brassard Noir, une organisation de la Société civile, a procédé à la mise en place du Comité de défense de la république (CDR). L’installation de ce comité est légitime selon les premiers responsables de l’organisation.

« Vue l’insécurité grandissante de notre pays, le citoyen lambda doit s’y impliquer » interpelle Valentin Gandema, Secrétaire Général du mouvement. Pour lui, le citoyen est « la clé de la sécurité du pays ». Ce comité qui a pour siège Ouagadougou, s’implique dans plusieurs devoirs dont celui de la dénonciation qui est le plus important. « Tout acte suspect, louche que vous voyez autour de vous, vous avez le devoir d’informer les Force de défense et de sécurité (FDS) » ajoute-t-il. Aussi, l’initiative de ce comité, c’est de lutter contre l’incivisme, la corruption et entreprendre des actes allant dans le sens de la recherche de la paix.

 

Cette organisation, selon Boukary Conombo président du Brassard Noir, jouera un rôle de franche collaboration avec les Forces de Défense et de Sécurité.

« Quel que soit la volonté des FDS, nous ne pouvons pas laisser la sécurité de toute la Nation entre leur main » explique-t-il. Cependant les CDR mis en place ne travailleront pas comme ceux pendant la révolution. Il rassure qu’ils ne seront pas armés, mais seront « indépendants et autonomes » vis-à-vis du mouvement Brassard Noir. Pour apporter plus d’éclaircissement, il précise « le Brassard Noir n’est qu’un escalier pour pouvoir installer les CDR. »

Selon ses propos, la cérémonie de ce soir est un résultat de six mois de travaille. Il termine, en promettant une collaboration entre CDR et Kolgwéogo, puisque « c’est le même objectif que nous visons » conclut-il.

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter sur "Lutte contre l’insécurité : Un nouveau comité voit le jour"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

4 × deux =