Lutte contre l’hépatite : La Jeune chambre internationale Ouaga élite s’engage

La Jeune chambre internationale Ouaga élite (JCI), a tenu une conférence publique dans la matinée du samedi 9 mars à la mairie de l’arrondissement n°4 de Ouagadougou. Cette conférence, parrainée par le directeur commercial et marketing de telecel faso, Olivier Zeba, a pour objectif de lancer la deuxième édition du projet « hépatite zéro ». Présenter les manifestations, sensibiliser, et montrer les voies pour se mettre à l’abri de l’hépatite, étaient au rendez-vous de la présente conférence.

L’hépatite est l’une des maladies les plus dangereuses qui fait plus de victimes de nos jours. C’est une maladie causée par un virus qui tue et qui contamine comme le VIH/sida. Elle est une inflammation des cellules du foi et a plusieurs types, en l’occurrence l’hépatite A, B, C D et E. C’est dans l’optique de stopper l’avancée de cette maladie, que la deuxième édition du projet « Hépatite zéro » initiée par la Jeune chambre internationale, trouve son sens.

Selon Olivier Zéba, parrain de cette édition, l’activité du jour est d’une haute utilité. « L’hépatite comme toute autre maladie, doit pouvoir faire peur et ce qui est intéressant, c’est que l’hépatite se guérit », a-t-il laissé entendre et d’ajouter: « beaucoup de personnes ne connaissent pas la maladie et prennent conscience que quand elle est déjà installée ».  C’est ainsi que la Jeune chambre s’est engagée avec la mairie pour dépister la population. « Plus tôt on se fait dépister, plus tôt on a la chance d’éviter la maladie », conseille monsieur Zéba. Il a remercié la Jeune chambre pour les formations à l’endroit de la jeunesse ainsi que ses supérieurs qui n’ont ménagé aucun effort, pour soutenir le projet.

Le secrétaire général de la mairie, président de la cérémonie et représentant monsieur Anatole Bonkoungou maire de l’arrondissement 4 de Ouagadougou, laisse entendre sa satisfaction. « En tant qu’élu, c’est un devoir d’accompagner ces genres d’initiatives qui visent à garantir la santé des populations », a-t-il déclaré.

Selon Aboubacar Lougé, président exécutif 2019 de la Jeune Chambre internationale Ouaga élite, cette deuxième édition est précédée par une évaluation de la première, portée positive. La première édition a été fructueuse et cette deuxième édition connait des innovations. « L’année passée à la première édition, on s’est juste limité au premier dosage. Mais en ce qui concerne cette année, nous allons au-delà de cela, donner une prévention complète aux personnes qui seront prises en charge« . Tout en indiquant que la personne humaine est la plus précieuse des richesses, il ajoute: « Pour nous, c’est l’opportunité de faire valoir cette phrase de notre crédo et cela à travers le plan d’action, signe de notre mandat “action, opportunité, leadership“ ». Il a terminé ses propos en remerciant tous les partenaires qui ont rendu possible cette conférence.

Le docteur Dagano Kalilou, médecin généraliste, un des conférenciers, rassure que « le dépistage est fait gratuitement et le vaccin est subventionné à mille (1000) franc CFA par rapport au prix sur le marché qui est de sept mille (7000) franc CFA ». Cela est donc une opportunité pour les jeunes de suivre le processus afin d’éviter les conséquences mortelles de la maladie. Au cours de la conférence, l’hépatite B et C qui font plus de ravage, ont été expliqués aux jeunes. Le mode de contamination et la prévention de la maladie, ont été aussi dévoilés. Pour Docteur Dagano, le vaccin est essentiel pour ceux qui sont dépistés négatifs mais des prises en charge sont également disponibles pour ceux positifs. Tous les jeunes présents cette conférence, ont bénéficié d’un test de dépistage.

 

Soyez le premier à commenter sur "Lutte contre l’hépatite : La Jeune chambre internationale Ouaga élite s’engage"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

18 − 4 =