Lutte contre le terrorisme : La première dame du Faso laisse parler son cœur.

Le mercredi 6 mars 2019, l’épouse du chef de l’Etat a offert, au cours d’une cérémonie, une ambulance et du matériel médical aux forces armées nationales. Ce geste est pour soutenir les Forces de défense et de sécurité (FDS) dans la lutte contre le terrorisme.

La première dame du Burkina Faso a laissé parler son cœur face aux menaces terroristes que subit le Burkina Faso. Elle a voulu apporter de sa touche dans la lutte contre le terrorisme et au soutien des forces de défenses et de sécurité à travers l’octroi d’une ambulance de marque Toyota Land Cruiser et du matériel médical d’une valeur de 20 millions, remis au chef d’État-major des armées, Général Moise Minoungou. « La situation socio-sécuritaire ne m’a pas laissée indifférente à la fois en tant qu’épouse et en tant que mère » explique la première dame sur la raison de son don. Pour elle, tout un chacun peut aider dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso.

Par ailleurs, ce don s’inscrit dans le cadre de la commémoration de la journée internationale de la femme au Burkina Faso qui invite les femmes à se pencher sur la situation sécuritaire. Le chef d’État-major des armées à saluer ce geste significatif car ils font face à des blessés. « Cette ambulance va surement sauver des vies » se réjouit-il. Il a également invité les bonnes volontés à faire pareil. Toutefois, il a rassuré de l’utilisation de ce don qui sera remis à la région de l’Est.

Soyez le premier à commenter sur "Lutte contre le terrorisme : La première dame du Faso laisse parler son cœur."

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

vingt − 19 =