Lutte contre la covid-19 au Burkina : l’usine « Sipharjoong » soutient le gouvernement à hauteur de 20 millions FCFA

 

Une délégation de l’usine SIPHARJOONG avec à sa tête le Président du conseil d’administration (PCA), a été reçue ce mercredi 08 juillet 2020 au ministère burkinabè de la Santé. Cette délégation est venue pour apporter son soutien au gouvernement dans la lutte contre la pandémie à coronavirus.

En réponse à l’appel du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré qui invite les bonnes volontés à soutenir le gouvernement dans sa lutte contre la covid-19 au Burkina Faso, le Groupe de Sipharjoong a apporté son soutien ce mercredi matin à Ouagadougou.

« Le don de ce matin, c’est l’appel du gouvernement qui dit que tout ce qui peut compatir à l’arrêt de la Covid-19 au Burkina Faso, est la bienvenue. Et le Groupe de Sipharjoong a essayé de trouver 30 000 masques de protection et au moins 100 litres de gel hydro-alcoolique que nous venons, ce matin, remettre à notre ministère de tutelle qui est le ministère de la Santé » , a déclaré Issaka SANFO, Président du conseil d’administration de la Sipharjoong. Selon lui, ce don entend appuyer les « efforts que le gouvernement est en train de faire pour anéantir ce virus » . D’une valeur approximative de 20 millions FCFA, poursuit-il, ce don remis au ministère va contribuer davantage à lutter contre cette maladie.

Selon le Directeur de cabinet du ministre de la Santé, Emmanuel Sorgho, représentant le ministre, ce don est apprécié à sa juste valeur. « C’est un don qui vient nous permettre d’aller encore de l’avant dans cette lutte que nous menons contre la pandémie de la covid-19, qui apporte de bons résultats » , a-t-il laissé entendre et d’ajouter : « surtout dans le contexte de la réouverture prochaine des frontières, je pense que ce don va nous permettre de renforcer la surveillance à nos frontières » .

Par ailleurs, la Sipharjoong qui est une société Coréo-Bunkinabè, entend fabriquer des seringues de 5cc, 10cc et des seringues des enfants de 0 à 5 ans (1cc, 3cc), en plus des gants chirurgicaux dont les travaux de l’usine ont commencé. Après cela, Issaka SANFO a fait savoir qu’une autre usine va produire « des tests de grossesse, des tests de paludisme et des tests de covid » , sans oublier les « masques » qui seront effectifs bientôt.

 

Soyez le premier à commenter sur "Lutte contre la covid-19 au Burkina : l’usine « Sipharjoong » soutient le gouvernement à hauteur de 20 millions FCFA"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

2 + quinze =