Le Prince de Monaco renforce sa coopération avec le Burkina Faso

La Principauté  de Monaco a réaffirmé  jeudi 11 janvier sa volonté de renforcer sa coopération avec le Burkina Faso. Appris par l’AIB, cela s’est déroulé à travers la signature  d’un nouveau  programme d’appui au secteur de l’enseignement et de la formation technique et professionnelle.

«Je peux d’ores et déjà me réjouir de la signature  du mémorandum d’entente entre nos  deux pays par lequel la Principauté s’engage à contribuer au titre de la période 2018-2022, au financement de la deuxième phase du Programme d’appui au secteur de l’Enseignement et la formation technique et professionnelle au profit du ministère en charge de la Jeunesse»,  a indiqué Alpha Barry .

Le chef de la diplomatie burkinabè qui s’exprimait à l’issue des conclusions  des  travaux de la 2ème session de la commission bilatérale de coopération entre le Burkina Faso et la Principauté de Monaco, a dit sa satisfaction au regard des thématiques qui ont été présentés.

«Nous  avons eu à faire le bilan de la coopération monégasque au Burkina et il ressort un bilan plus satisfaisant au regard des acquis engrangés dans les domaines tels que la santé, l’éducation, l’insertion socio-économique  et la protection civile», a-t-il souligné.

Cette session a été également  l’occasion pour la partie burkinabè de présenter  la stratégie de développement du Burkina qui est le PNDES, ainsi que les opportunités  dont regorge le  pays.

Pour le chef de la délégation monégasque, Gilles Tonelli, les actions  qui ont été mises en œuvre  par les deux pays  dans les différents domaines «ont été  menées dans un authentique climat de coopération».

«Les échanges de ce (jeudi) matin ont permis de rappeler  le sens de notre partenariat placé au service du capital humain et  de la protection des personnes, notamment des enfants», a-t-il affirmé.

«Notre décision d’accès davantage  de partenariat  au cour des prochaines années sur la jeunesse et sur la population rurale, permettra de contribuer au développement durable dans l’ensemble du pays», a ajouté M.Tonelli.

M.Tonelli  a précisé  qu’il  voit dans cette relation  avec le Burkina Faso, «une force motrice pour partager les expériences  et trouver des solutions communes pour des projets de société à offrir aux futures générations».

«Nous sommes  très satisfaits avec cette  coopération qu’on a avec l’Etat burkinabè. Chaque partie s’engage, ce qui permet que les projets vont à leurs termes»

Il a par ailleurs invité l’Etat burkinabè à venir à la Principauté d’ici à 2021 pour une nouvelle revue du partenariat.

Soyez le premier à commenter sur "Le Prince de Monaco renforce sa coopération avec le Burkina Faso"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

5 × 1 =