Le baobab, un arbre aux multiples bienfaits

Originaire d’Afrique tropicale, le Baobab fait partie de la famille des bombacacées et a plusieurs appellations « arbre magique », « arbre pharmacie » ou « arbre de vie ». Spécial par sa taille, il a de nombreuses vertus.

Les vertus thérapeutiques et nutritionnelles du baobab se retrouvent dans ses différentes composantes à savoir, les racines, les feuilles, le tronc, l’écorce, la pulpe et les graines. Elles sont utilisées par les tradi-praticiens. La pulpe du fruit, connue sous le nom de « pain de singe », possède un goût spécial et est consommée comme une boisson lorsqu’elle est mélangée avec de l’eau ou du lait.

Cette pulpe est riche en vitamine C, en calcium, en protéine et en fibre. Consommer la poudre du fruit ou les feuilles de l’arbre, contribue à une bonne santé. Découvrons alors ses bienfaits.

-réduit les risques de carences et de dénutrition

Le baobab permet de prévenir les carences nutritionnelles et de lutter contre la dénutrition grâce à sa richesse en vitamine C, A, B1, B2 et les minéraux essentiels comme le calcium, le potassium, le fer et le manganèse.

-source d’énergie

Il est recommandé de prendre du baobab lors d’une convalescence, d’activités sportives pour ses capacités de récupération rapide.

-source importante d’antioxydant

Il a un pouvoir antioxydant qui empêche les réactions néfastes provoquées par les radicaux libres en protégeant les cellules du vieillissement et du développement de maladies en protégeant des infections.

-permet de lutter contre la constipation

Très riche en fibres solubles et insolubles, le baobab participe activement à la régulation du transit intestinal. Il lutte contre la constipation mais aussi contre la diarrhée en apportant de quoi combler les besoins journaliers.

-réduit le « mauvais » cholestérol

La pulpe du baobab « pain de singe » réduit le taux de cholestérol en limitant son assimilation dans l’organisme.

-bon pour les os

Riche en calcium et en fer, le baobab joue un rôle important dans la solidité et la rigidité des os, de l’émail dentaire. Il aurait également un rôle intéressant dans la coagulation sanguine, la contraction musculaire et participe au bon fonctionnement du système nerveux.

-un cicatrisant naturel

La vitamine « C »  accélère la cicatrisation et aide à l’absorption du fer contenu dans les végétaux et grâce à la vitamine B2 qui intervient sur la réparation des tissus, le baobab possède de puissantes capacités cicatrisantes.

Le baobab participe à la santé humaine et est un super aliment riche pour tout âge.

 

 

 

Soyez le premier à commenter sur "Le baobab, un arbre aux multiples bienfaits"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

dix-sept + dix-sept =