« L’Appel à la nation » : Le tout premier album du slameur burkinabè, LaCartouch

 

Le concert dédicace du tout premier album du slameur, LaCartouch, s’est tenu ce samedi 07 décembre 2019 à Ouagadougou, précisément à l’Institut Supérieur Privé Polytechnique (ISPP). En effet, il s’est agi pour l’artiste, de présenter son œuvre à tous les mélomanes.

San Cheick Hamed Traoré à l’état civil plus connu sous le nom d’artiste LaCartouch, est un étudiant en Master 1 de Droit des Affaires à l’Institut Supérieur Privé Polytechnique (ISPP), et un grand amoureux du basketball depuis 2009. Ce qui l’a d’ailleurs conduit à évoluer au sein de l’équipe BAC/Vision Future. L’artiste est aussi passionné de lettres qu’il manie bien. Ce qui est le fruit de son immense talent de slameur d’où son pseudo « LaCartouch » .

LaCartouch a présenté son premier texte lors d’une cérémonie d’ouverture d’un club d’anglais du Lycée municipal Bambata, dont il était le président et souhaitait la présence de son idole, Ombr Blanch, à ladite cérémonie. Un texte qui a retenu l’admiration des participants, à commencer par le proviseur du lycée qui, pour l’encourager, lui fera appel lors des cérémonies en présence du Moogho Naaba. C’était le début d’une nouvelle aventure pour ce slameur.

Poursuivant avec la rédaction des textes de slam et commençant à participer à des compétitions pour se former et se faire connaître, Cheick Hamed participe, pour la première fois, à la compétition nationale dénommée « Je slam pour ma patrie » en 2017 où son parcours s’est arrêté en demi-finale. Toujours motivé à faire montre de son talent, il remporte en septembre 2018 la première édition du concours « Slam en Live » organisé par la RTB. Il sort également vainqueur du concours vidéo « une minute pour dire non aux MGF » organisé par l’ONG the girl generation, face au jury composé de Smarty, Fush et Ombr Blanch. Ce fut alors une belle occasion pour lui, de rentrer en contact avec des artistes professionnels et surtout son idole.

Mais LaCartouch continuera de se bonifier tout en raflant les lauriers, si bien qu’il remporte en mars, le concours « Slam d’or Fespaco 2019 » , édition cinquantenaire. A cet effet, la somme de toutes ces expériences l’a conduit à la décision de se tourner désormais vers une carrière professionnelle. Ainsi, son premier album baptisé « L’Appel à la nation » a ainsi vu le jour en septembre dernier. Dans cet album, l’artiste aborde des thématiques relatives à la vie en général et notamment, les violences conjugales, l’incivisme, les grossesses précoces, l’insécurité, et rend un vibrant hommage aux Forces de défense et de sécurité (FDS).

Il faut souligner que LaCartouch vient fraîchement de rentrer du Ghana où il a participé aux côtés d’artistes de renom comme Floby, Imilo Lechanceux, Dicko fils, au Burkina United Day in Accra. Par ailleurs, Entendant bien relever le défi, l’artiste compte sur le soutien de tout un chacun pour y arriver.

 

Soyez le premier à commenter sur "« L’Appel à la nation » : Le tout premier album du slameur burkinabè, LaCartouch"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

2 × 2 =