Justice française : François Compaoré risque bientôt d’être extradé vers le Burkina Faso

Ce mercredi 5 décembre 2018, la Chambre d’instruction de la cour d’appel de Paris a donné sa décision finale concernant l’extradition de François Compaoré. Suite à la demande de la justice burkinabè, François Compaoré risque de faire face à cette dernière au Burkina.

La chambre d’instruction de la cour d’appel de Paris a donné son avis favorable quant à l’extradition de François Compaoré. Le frère du président déchu Blaise Compaoré, est accusé d’être l’auteur de l’assassinat du journaliste d’investigation Norbert Zongo.

Arrêté en France et suite au mandat d’arrêt lancé par le Burkina Faso dans l’optique de faire lumière sur l’affaire Norbert Zongo, la faveur a été finalement accordée à la justice Burkinabè. « La chambre d’instruction a émis un avis favorable à la demande d’extradition », sont les mots qu’a laissé entendre la justice française. Ainsi, François Compaoré risque d’être extradé vers le pays des Hommes intègres.

L’accusé pourra peut-être faire face à la justice burkinabè pour répondre de ses responsabilités dans l’assassinat de Norbert Zongo. Cette extradition peut être un premier pas porteur d’espoir pour une justice qui sera enfin rendue au journaliste dont l’anniversaire de son assassinat sera célébré dans quelques jours.

 

Soyez le premier à commenter sur "Justice française : François Compaoré risque bientôt d’être extradé vers le Burkina Faso"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

1 × 5 =