Journées promotionnelles moringa : Rendre le moringa plus compétitif et plus accessible

 

S’est tenue à la maison du peuple de Ouagadougou, l’ouverture officielle des journées promotionnelles moringa, ce lundi 2 décembre 2019. Organisée par le Réseau ouest africain des chercheurs dans le domaine des substances naturelles, cette édition, cinquième du genre se veut un cadre de promotion de la filière moringa au Burkina Faso.

Se tient au Burkina Faso dans la capitale, du 2 au 6 décembre 2019, une foire d’exposition de produits locaux en particulier le moringa. Il s’agit, en effet, d’étaler et de promouvoir cette importante plante. Cette foire entre dans le cadre de la commémoration de la 5ème édition des “Journées promotionnelles moringa“. Le thème choisi pour cette édition est : « Produit du moringa : quels équipements pour une production et une transformation qualitative ? » l’objectif est de rendre plus compétitif et plus accessible le moringa.

Placée sous le haut patronage de l’ambassadeur du Japon au Burkina et sous la présidence du Larlé Naaba Tigré, cette 5ème édition suscite un grand intérêt pour la promotion et la valorisation de produits issus du moringa. « Il y a de bonnes affaires dans le moringa », a lancé le Larlé Naaba, tout en souhaitant que tous les producteurs restent dans la dynamique bio pour la consommation humaine.

Selon l’ambassadeur du Japon au Burkina, Tamotsu Ikezaki, « le moringa contient beaucoup de vitamine C et permet la fortification de notre corps. » A ce effet, souligner l’importance de ce produit est l’une des raisons pour lesquelles il a accepté soutenir l’activité, sans manquer de préciser : « je suis un grand consommateur du moringa. » Pour lui, il est dans un pays que l’on devrait surnommer “le pays du moringa“ vu son ampleur et les politiques qui sont en train d’être mises en œuvre pour développer ce secteur.

Par ailleurs, le ministère de l’Environnement, de l’économie verte et du changement climatique a promis d’accompagner la filière moringa en votant un budget pour le soutien. En effet, plus de 50 millions de francs CFA sont prévus en 2020 pour l’ensemble de ces appuis.

Du travail est fait au niveau de la promotion de la filière moringa. Cette plante aux multiples bienfaits pourrait être mieux exploitée, mais de nombreux défis restent à relever car il faut une bonne politique sectorielle pour amener les acteurs de production à pouvoir exporter leurs produits. Toutefois, il faut continuer la sensibilisation sur la consommation des produits locaux “made in Burkina“.

Soyez le premier à commenter sur "Journées promotionnelles moringa : Rendre le moringa plus compétitif et plus accessible"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

deux × 4 =