« Je ne marchande pas ma candidature » , Eddie Komboïgo

 

Les mouvements associatifs soutenant le CDP se sont réunis au siège du parti dans la soirée du lundi 20 juillet 2020. Il s’agit de réaffirmer leur engagement au côté du parti après l’annonce dans la matinée, de l’investiture du candidat du parti.

Le siège du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) était quasi rempli dans la soirée du lundi. En effet, les mouvements des associations y sont venus à travers une assemblée générale dans le cadre du processus d’investiture  de leur candidat aux élections présidentielles. C’est un soutien par la même occasion en la personne de Eddie Komboïgo qui sera investi comme candidat du CDP, le 26 juillet 2020 au palais des sports de Ouaga 2000.

Cette assemblée générale a pour objectif de « faire une revue des coordinations d’arrondissement et provinciale qui ont été mises en place, celle des jeunes et celle des femmes », d’après le secrétaire général du bureau national, Alpha Yago. C’est une occasion de présenter ces coordinations au président et au vice-président du parti. « Les images parlent d’elles-mêmes. Ces associations sont prêtes pour l’investiture de notre candidat. Le comité d’organisation est à pied d’œuvre pour la tenue de l’investiture et nous sommes fin prêts pour la mobilisation dans le cadre du parti. », a laissé entendre Alpha Yago.

Actualité politique au sein du parti

L’actualité politique au sein du parti a également été abordée. Pendant que Mahamadi Kouanda “s’autoproclame candidat“, Eddie Komboïgo s’apprête à être investi les jours à venir. « Je ne marchande pas ma candidature. », a déclaré Eddie Komboïgo et d’ajouter : « Eddie Komboïgo reste serein, soyez sans crainte. », s’adressant à ses militants.

Mahamadi Koanda a attaqué le parti en justice. A ce propos, Eddie Komboïgo essaie de donner des explications. « Je crois en la justice burkinabè, le droit sera dit. Ce n’est pas la peine de vouloir faire peur aux militants du CDP. Ce sont des astuces pour disperser les militants, mais les militants du CDP ne sont pas dupes. Ils ont compris et restent soudés derrière leur candidat ».

Il faut rappeler que certains militants du CDP avec à leur tête Mahamadi Kouanda, ont été suspendus pour non respect au règlement des textes fondamentaux du parti.

Soyez le premier à commenter sur "« Je ne marchande pas ma candidature » , Eddie Komboïgo"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

trois + dix-neuf =