Groupe Parlementaire MPP: journées parlementaires prévues du 16 au 18 mars 2018 à Dori sur la question de l’insécurité et l’incivisme

Le Groupe parlementaire du Mouvement du Peuple pour le Progrès (GP/MPP) a tenu une conférence de presse ce mardi 06 mars 2018 au siège national du parti. Cette conférence a été sous la direction de monsieur Lassina OUATTARA, président du Groupe parlementaire (GP/MPP). Il s’agissait de rappeler que le 07 mars prochain, les députés reprendront le chemin de l’Assemblée nationale pour la première session ordinaire de l’année et profiter échanger avec les journalistes sur les préoccupations du moment.

A l’entame des propos, Lassina OUATTARA a exprimé sa compassion à toutes les victimes innocentes des attaques terroristes qui, hélas ont endeuillé à nouveau toute la population burkinabé le vendredi dernier. « Que les âmes de tous ceux qui ont perdu leurs vies suite à ces ignominies reposent en paix et prompt rétablissement à tous les blessés« , a-t-il laissé entendre. La première session ordinaire de l’année s’ouvrira au moment où les forces vives de la nation seront en conclave sur les conditions de rémunération des agents de l’Etat. En effet, le GP/MPP a salué la tenue de cette concertation et espère des propositions et recommandations en phase avec le PNDES à la fin des travaux.

« Aussi voudrais-je à la suite du Président du Faso, lancer un appel solennel à toutes les parties prenantes au sens de la responsabilité en vue de la pérennité de notre fonction publique et de la santé de nos finances publiques« , a affirmé monsieur OUATTARA. En plus de la conférence nationale sur la problématique du système de rémunération des salariés du public à un cadre ordinaire de négociations entre employeur et employés, le GP/MPP pense que cette conférence est de portée majeure pour la nation et chaque composante a son mot à dire. Il soutient que l’Etat n’est pas un employeur quelconque qui peut se permettre tout avec l’argent de toute une nation car, la course aux statuts particuliers a une incidence financière importante sur le budget national dont elle absorbe déjà plus de 50% des ressources.

Il a été aussi question lors de cette conférence, sur l’échec du putsch du 15 septembre 2015 par la bravoure des burkinabè, dont le procès qui à peine ouvert le 27 février 2018 a été suspendu pour reprendre à une date non encore  déterminée. « Notre souhait est que ce procès reprenne le plus rapidement possible pour un début de réconciliation de notre vaillant peuple avec sa justice. Nous attendons tous que le droit soit dit à propos de cette ténébreuse affaire de coup d’état. Que la vérité et la justice triomphent et que les coupables répondent indéniablement de leurs actes« , foi du président de ce groupe parlementaire, avant d’interpeller la justice pour un traitement diligent de tous les dossiers pendants à son niveau.

Parlant du mal à la citoyenneté dans le pays, les populations vivent au quotidien des actes d’incivisme de plus en plus préoccupants. A cela s’ajoute la situation d’insécurité qui s’est accentuée, où des individus sans foi ni loi imposent une guerre asymétrique à la nation toute entière. Voilà pourquoi, le GP/MPP voudrait à l’entame de la première session de l’année, en faire une préoccupation majeure. Pour cela, il a décidé de tenir du 16 au 18 mars 2018, ses journées parlementaires autour du thème: « Problématique de l’insécurité et l’incivisme: quel regard et quel apport du Groupe Parlementaire MPP. »

« Nous avons décidé d’aller débattre de ce thème au sahel à Dori dans la province du Séno, tout en rendant hommage à nos vaillantes forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le terrorisme« , nous a confié monsieur OUATTARA. Avant de clore ses propos, il a remercié la presse pour sa participation à ladite conférence, afin d’inviter tous à Dori pour les prochaines journées parlementaires.

 

Soyez le premier à commenter sur "Groupe Parlementaire MPP: journées parlementaires prévues du 16 au 18 mars 2018 à Dori sur la question de l’insécurité et l’incivisme"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

sept − trois =