Groupe Al-Nasr : renforcer les liens de fraternité et de collaboration à travers une rupture de jeûne

A l’occasion du mois de ramadan, le groupe Al-Nasr a procédé dans la soirée du 18 mai 2019, à une rupture de jeûne commune organisée entre ses membres à Ouagadougou. Prier pour que la paix revienne au pays et que le jeûne se poursuive dans la joie, était l’objectif principal de cette soirée.

Al Nasr est un regroupement de certaines agences de voyages participant à l’organisation du pèlerinage. Dans l’amitié et la confrérie, les membres de ce groupe se sont réunis à Ouagadougou avec pour but de rompre le carême dans la joie et prier ensemble pour qu’Allah exauce toutes les bonnes actions faites dans  ce mois béni.

« Il faut le dire et remercier le groupe Al-Nasr pour cette idée de nous réunir tous ensemble entre collaborateurs et confrères en islam, afin que nous passions ces moments ensemble. Puisse Dieu avoir pitié de nous et exaucer nos prières », a déclaré un membre de l’association, imam Bologo Moussa. Il poursuit son intervention en dénonçant le terrorisme et ses méfaits sur la vie des populations. « Je ne peux pas terminer mes propos sans le dire, nous sommes dans une période de peur et de méfiance. Nous demandons à Dieu de ramener la paix et la sécurité dans notre cher pays, le Burkina Faso. » A l’en croire, les terroristes tentent de bouleverser la cohésion entre les fils et filles du Burkina, mais il appartient à tout un chacun de prier et de demander à Dieu de les affaiblir. « Que nos Forces de défense et de sécurité prennent le dessus », a-t-il souhaité.

Selon le président du Comité de suivi du pèlerinage à la Mecque, Zoundi Ilboudo Abdoul Moumouni, c’est la fraternité et la collaboration qui sont renforcées. Il a laissé entendre que « l’objectif principal de cette rencontre, c’est d’abord la rupture, étant donné que nous sommes dans le mois de ramadan. Aussi, renforcer les liens de fraternité, étant donné que nous sommes des collaborateurs. C’est dans ce sens que nous avons trouvé normal de nous retrouver dans ces moments détendus où on peut échanger sur certains sujets très importants ».

C’est l’occasion pour le président du comité de dire un mot sur les préparatifs du pèlerinage de l’année 2019. « Actuellement, nous sommes en phase d’inscription au niveau de notre plateforme », a t-il indiqué tout en expliquant que les premiers voles seront observés, normalement, dans deux mois. Il a profité lancer un appel à tous ceux qui n’ont pas encore pris leur décision, de s’activer parce que, dit-il, « tout doit être bouclé d’ici mi-juin. »

Soyez le premier à commenter sur "Groupe Al-Nasr : renforcer les liens de fraternité et de collaboration à travers une rupture de jeûne"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

17 − 16 =