Lutte contre le grand banditisme au Burkina : Gros coup de filet de la police  de Nongr-Maasom

La police de l’Arrondissement de Nongr-Maasom dans sa lutte contre le grand banditisme a mis hors d’état de nuire, deux réseaux de malfaiteurs.  Le premier était spécialisé dans les vols des engins à deux roues et agressions à mains armées. L’autre s’est spécialisé dans le cambriolage des dépôts de bouteilles de gaz. Ils ont été présentés à la presse ce jeudi 14 décembre    2017 dans ledit Commissariat.

Deux réseaux de malfrats ont été neutralisés par la police de l’Arrondissement de Nongr Massom. Ils ont été présentés avec leurs butin avec à la presse, ce jeudi 14 décembre 2017 au sein dudit arrondissement. Au total, c’est 14 vélomoteurs, 1 tricycle, 149 bouteilles de gaz dont 106 bouteilles vides de 6kg, 42 bouteilles chargées de 6 Kg, 1 bouteille vide de 12 kg et un téléviseur écran plasma qui a été volés par les délinquants.

Selon le Commissaire de police Hamado Tassembedo, un trousseau de dix-sept clés de démontage, une clé molette, deux couteaux, deux tournevis et une corde, qui les servaient dans leur sale besogne, ont été également saisi dans les mains du deuxième réseau. Quant au premier groupe, ils opéraient avec un trousseau de 69 clés limées, un arrache clou, une tenaille, deux machettes, une cagoule et une paire de gant. Leurs modes opératoires sont quasi identiques. En effet, d’après le Commissaire Tassembedo, ils opèrent par infraction sur les portes d’entrées des dépôts de bouteilles de gaz butane, les maisons tardivement. Celles de 6 kg sont privilégiées parce que très facile à transporter. Leur QG est basé dans la zone non lotis de Nangrin. Ils sont plus d’une dizaine, les deux groupes réunis. Parmi eux, on retrouve des récidivistes, foi du Commissaire.

Au stade des investigations, le Commissaire et ses hommes restent convaincus que ces malfrats sont loin d’avoir vidés leurs sacs. Au cours du point de presse, le Commissaire Tassembedo a ajouté que deux des malfrats seraient en fuite et que toutes les dispositions sont prises pour les appréhender. Il a profité de l’occasion, lancé un appel à l’endroit de la population a davantage collaborer avec les FDS afin de réduire, de façon considérable, l’insécurité dans notre pays.

En rappel, c’est suite à une enquête ouverte le 24 novembre 2017 par la police après avoir appréhendé M. B O en flagrant délit de vol d’un vélomoteur dans un domicile. Ce dernier, confiera par la suite ses complices, toute chose qui a permis de démanteler le réseau.

 

Soyez le premier à commenter sur "Lutte contre le grand banditisme au Burkina : Gros coup de filet de la police  de Nongr-Maasom"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

deux × trois =