Gourcy : la population refuse une autre suspension qui vise encore le maire Kadidjia Traoré

Le samedi 05 janvier 2019, un meeting s’est tenu à la place de la révolution de Gourcy. Présents à cette rencontre, des leaders coutumiers et religieux en ont pris part pour soutenir la population contre une fois de plus, la suspension du maire de la commune, Kadidjia Traoré.

Cette fois-ci, la population de Gourcy a dévié les marches de protestation pour tenir un meeting de soutien au maire de la commune. Après la confirmation de la levée de la première par le Conseil d’Etat, une seconde suspension qui vise à nouveau le maire Kadidjia Traoré, est intervenue le 19 décembre 2018. Cette situation est la cause de ce meeting organisé par la population de Gourcy.

A cette occasion, Naaba Ligdi de Bisnaba a déclaré à Mme Traoré, son soutien indéfectible et celui de la chefferie coutumière dirigée par le Naaba Baongo de Gourcy. A cela, le message est clair : « laisser le maire achever son mandat ».

Quant au porte-parole des jeunes El Hadj Salif Mandé, cette situation qui menace le poste du maire résulte de son honnêteté dans le travail et aussi son refus de coopérer avec ceux qui ont la volonté de faire main basse sur les parcelles et les réserves dans la zone lotie de Gourcy. « C’est la septième fois que nous sortons pour dire non, alors, il faut que les responsables du parti (MPP) qui tirent les ficelles sachent que le parti nous appartient à tous ; alors qu’ils écoutent la volonté de la base », a-t-il dardé.

L’un des interlocuteurs considère le ministre de l’Administration territorial, Siméon Sawadogo comme le principal responsable de cette crise. Il s’agit notamment de Salam Ouédraogo qui, selon lui, le ministre a décidé de soutenir un camp sans se déplacer pour observer la réalité à Gourcy, tout en méprisant la volonté des populations et de la justice qui a donné raison au maire de la commune. « Personne ne nous a acheté, nous agissons selon nos convictions », a-t-il laissé entendre pour répondre à ceux qui pensent qu’ils agissent pour l’argent.

 

 

Soyez le premier à commenter sur "Gourcy : la population refuse une autre suspension qui vise encore le maire Kadidjia Traoré"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

9 − quatre =