Franc CFA : Le FMI, une OSC pour sa suppression

Ce jeudi 7 février 2019, le Front pour l’indépendance monétaire (FMI) a tenu une conférence de presse à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre avec les hommes de médias, l’OSC a témoigné son accord à la cessation du Franc CFA et sa volonté d’accompagner les dirigeants dans cette lutte.

« Nous voulons mettre fin au franc CFA, mais aussi contribuer pour l’avènement de la monnaie communautaire » laisse entendre Abdoulaye Nabaloum, porte-parole du FMI. Les africains ont débuté une lutte pour mettre fin à l’utilisation du franc CFA, qui est une monnaie des colons. Elle veut acquérir une indépendance totale par l’acquisition et la création de sa propre monnaie. Des voix s’inscrivent dans cette dynamique comme le Front pour l’indépendance monétaire (FMI). Mais ce combat semble être une rude bataille et pour le FMI s’alignant dans la voix de la motivation et de l’encouragement des dirigeants africains affirme « Nous sommes conscients qu’ils ne peuvent pas mener seul le combat ». Pour eux, le combat doit être unanime si les africains veulent aboutir à la victoire « Nous lançons un appel à l’endroit de tous les peuples de la zone CFA à s’organiser, se mobiliser et à agir en acteur de première ligne de la lutte contre le Franc CFA afin de mener un combat pour l’indépendance et la souveraineté monétaire ».

L’OSC a déploré l’attitude de certains présidents d’institutions qui tendent à soutenir la présence du franc CFA comme en témoigne les propos du gouverneur de la BCEAO qui affirmait « Nous n’avons pas de problème avec le CFA ». Ces propos, selon le FMI, visent à soutenir la continuité du franc CFA dans les pays africains qui l’utilisent. Par ailleurs, ils ont aussi dénoncé le manque d’engagement des dirigeants africains pour la suppression totale de cette monnaie qui affiche une ambiguïté comme s’ils sont « pour ou contre le F CFA ».

Le FMI qui a vu le jour en janvier 2019, se veut un cadre d’échange des OSC et des citoyens désireux de mettre fin à la monnaie coloniale et d’en créer une monnaie communautaire. Il veut être la force d’appui aux dirigeants souhaitant mettre fin au Franc CFA et créer une monnaie communautaire. Le FMI précise qu’elle sera à la marche du 24 février 2019 contre le Franc CFA.

Soyez le premier à commenter sur "Franc CFA : Le FMI, une OSC pour sa suppression"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

4 × trois =