FECO 2018 : Six communes du Kadiogo à l’honneur de cette 4e édition

Le jeudi 29 décembre 2018, les promoteurs du festival écran à ciel ouvert (FECO) ont animé une conférence de presse à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre est d’annoncer la tenue de la 4e édition du FECO qui aura lieu du 5 au 9 décembre dans six communes rurales de la province du Kadiogo.

Dévoiler les œuvres cinématographiques produites à base du support numérique par les Burkinabè au grand public, tel est l’objectif de ce festival qui ouvrira ses portes le 5 décembre pour une durée de 5 jours dans les communes de Saaba, Kompi-Ipala, Komsilga, Koubri, Pabré et Tanghin-Dassouri.  Crée en 2012 par le réalisateur et PDG de Savane médias, Aboubacar Zida alias Sidnaaba, le FECO n’est pas le concurrent du FESPACO mais une continuité dans la promotion des œuvres cinématographiques. Cette année, c’est la commune rurale de Saaba qui accueillera l’ouverture officielle de la 4e édition avec le film « Les funérailles de Richard ». Par ce festival, le président du comité d’organisation, Charlemagne Abissi présente l’idée de la sensibilisation pour préserver les cultures africaines. Au cours de ce Festival des films comme « Poisson d’avril », « Cité pourrie 2 », « Burkina Rawoko », « Fustige », « Folie d’amour », « Mogho Puissant », « Adieu Belle-mère » seront émis pour le public

Par ailleurs, cette 4e édition sera marquée par le lancement du cadre de formation aux métiers du cinéma, l’Institut des nouvelles idées (INI) sis à Tengandogo. Des masters class seront ouverts au profil des étudiants ou fonctionnaires pour leur permettre de renforcer leurs compétences dans la photographie, le montage audio-numérique, les effets spéciaux du cinéma…. Il y aura également au cours de ce festival, des rencontres professionnelles, des animations culturelles, des formations, des rues marchandes…, et environ 5000 festivaliers prendront part au FECO. Comme innovation majeure de ce festival, monsieur Abissi se réjouit du fait qu’à partir de cette édition, ce festival sera rendu annuel. Le Larlé Naaba Tigre, parrain d’honneur du FECO, tout en encourageant les initiateurs de ce festival, a lancé un appel aux communes concernées à y prendre part.

Soyez le premier à commenter sur "FECO 2018 : Six communes du Kadiogo à l’honneur de cette 4e édition"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

douze − 6 =