Etat-major général des armées : Moise Minoungou remplace le général Oumarou Sadou

Le colonel major Moise Minoungou est désormais le nouveau chef d’État-major des armées. Sa nomination a été faite par le président du Faso. Il remplace ainsi le général Oumarou Sadou nommé le 4 janvier 2017.

Élevé au grade de général de brigade, Moise Minoungou est le 18e chef d’État-major des armées du Burkina Faso.

Né le 27 février 1960 à Ouagadougou, le général Moise Minoungou, ancien pensionnaire du PMK, a poursuivi son cursus universitaire au Maroc, à l’académie royale de Meknès d’où il obtiendra son diplôme de chef de session. Il participera à plusieurs manœuvres militaires au Mali, au Burkina Faso, Togo, Bénin. En 1985, il reçoit le grade de sous-lieutenant, en 1988 lieutenant, en 1992 capitaine et commandant en 1999. En 2007 il passe de lieutenant-colonel à Colonel et en 2015 colonel-major. Depuis mai 2016, il est le chef d’État-major adjoint de l’armée de terre et commandant du groupement général des armés en 2017.

Soyez le premier à commenter sur "Etat-major général des armées : Moise Minoungou remplace le général Oumarou Sadou"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

onze − 8 =