Enseignement supérieur au Burkina : les établissements privés laïcs reçoivent un don de bus

Le siège de la Société de transport en commun (SOTRACO) a abrité jeudi, la cérémonie officielle de remise de bus aux établissements privés laïcs du Burkina Faso. Une cérémonie présidée par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation qui a permis d’encourager quinze (15) établissements privés.

Les universités et les grandes écoles de formation publiques, puis le Centre national des œuvres universitaires (CENOU) et la SOTRACO avaient reçu des bus et d’infrastructures, le 02 février 2018 au siège de ladite société. Ce jeudi 10 janvier 2019, c’est au tour des établissements privés laïcs du Burkina de recevoir un don de bus pour résoudre les difficultés liées au transport dans ces établissements.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, Pr Alkassoum MAÏGA a doté en bus au total quinze (15) établissements supérieurs privés. Il s’agit notamment des trois premières universités privées, les neuf instituts de très bonne qualité et les trois premiers instituts de bonne qualité, conformément au classement issu des activités de suivi-contrôle réalisées par la DGESup en 2018. Les bénéficiaires sont : USTA; Université Ouaga 3S; U-AUBEN OUAGA; ESMI; IST; ESPK; ESCO-IGES; ISSH; IIM-OUAGA; IPOTC; ISTG; ISGO; ESTPO; ESC et ISGE-BF.

Le Directeur général de la SOTRACO, Pascal Tenkodogo a exprimé ses sentiments de satisfaction au regard de l’intérêt que le ministère accorde non seulement à l’éducation des enfants mais aussi à la problématique du transport dans de bonnes conditions des étudiants. Il qualifie de ce geste, « un acte hautement symbolique et noble, qui permettra d’améliorer considérablement les conditions d’études et de vie des étudiants des établissements privés laïcs » , sans oublier de réitérer ses sincères remerciements au Gouvernement pour le soutien dont a bénéficié sa structure (SOTRACO) dans le cadre du transport urbain des étudiants et de la population.

Quant à Compaoré Issa, président de l’Union nationale des établissements privés laïcs du Burkina, le partenariat commence très bien pour une nouvelle année et il pense que cela va se poursuivre car c’est avec un sentiment de joie, de fierté et de reconnaissance que les établissements privés laïcs bénéficient de ce don. « Nous prenons cela comme une reconnaissance de notre contribution à l’effort d’éducation de notre nation. C’est vraiment un sentiment de satisfaction » , a-t-il laissé entendre et d’ajouter : « ce qui est important, c’est que de plus en plus, l’État souhaite et le ministère s’est mis en phase de privilégier les formations techniques dans lesquelles existent des besoins plus spécifiques comme les équipements et bien d’autres » . En effet, ces établissements souhaitent avoir à nouveau beaucoup d’accompagnements de la part du gouvernement.

Pour Théophile Tenkodogo, directeur de cabinet et représentant du ministre de l’Enseignement supérieur, « l’une des missions de ce département ministériel, c’est d’améliorer l’accès à l’enseignement supérieur. Cet accès passe par la diversification et la multiplication des offres de formation mais aussi à l’amélioration continue de la qualité de ces offres » . A l’en croire c’est pourquoi depuis deux ans, le ministère à travers une direction technique qu’est la DGESup, a entrepris un suivi-contrôle des activités pédagogiques et administratives des établissements privés d’enseignement supérieur et ce contrôle aboutit à un classement. « Dans le soucis d’encourager tous les établissements à respecter le cahier de charge, le ministère a donc décidé de les accompagner en les dotant d’un bus pour améliorer la mobilité des étudiants » , a-t-il fait savoir tout en précisant que seulement quinze (15) bus ont été octroyés à ces établissements, compte tenu des moyens limités.

Soyez le premier à commenter sur "Enseignement supérieur au Burkina : les établissements privés laïcs reçoivent un don de bus"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

4 × 3 =