ENAM : le président du Faso soutient la nouvelle dynamique de formation

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé ce matin (lundi 15 avril 2019) la cérémonie de lancement des activités de l’Ecole nationale d’Administration et de magistrature (ENAM). Cette cérémonie a été marquée par la pose de la première pierre d’infrastructures et la remise officielle de toges aux professeurs associés de l’école, qui entend insuffler une nouvelle vision dans la formation des agents de l’administration publique.

Ce sont huit personnalités du monde des affaires qui sont désormais professeurs associés de l’ENAM et ont reçu les toges, symboles de leur grade.

Pour le président du Faso, « l’Etat doit travailler à intéresser le privé au domaine de la formation, parce que le capital humain est la richesse d’un pays. Nous sommes fiers que les opérateurs économiques acceptent adhérer à cette philosophie. En donnant ces toges, c’est la marque de reconnaissance de l’école à ces personnes qui constituent des références », a déclaré le chef de l’Etat, pour qui l’ENAM doit être en mesure de former des agents compétents, consciencieux et prêts à travailler pour leur pays.

Le président du Faso, qui s’est adressé à la presse à l’issue de la cérémonie, a aussi indiqué la nécessité pour l’ENAM, après 60 ans d’existence, de réviser son programme de formation pour le rendre plus pratique et opérationnel.
Pour répondre à cette exigence, l’ENAM, allie désormais la théorie et la pratique dans la formation, selon son directeur général Awalou Ouédraogo. Il cite, entre autres innovations, l’allongement du temps de stage pratique d’un à quatre mois, l’introduction de la formation militaire obligatoire de 45 jours, le port obligatoire de la tenue Faso Dafani ou du costume, l’introduction des modules de formation donnés par des professeurs associés issus du monde des affaires.

Le porte-parole des professeurs associés, Idrissa Nassa, Président-directeur général (PDG) de Coris bank international, a salué l’initiative de l’école d’associer le privé à la formation des élèves de l’ENAM. Il a annoncé, au nom de tous les professeurs associés, un don de plus de 2 milliards 500 millions de FCFA pour la réalisation d’infrastructures au profit de l’école.

Le président du Faso a procédé à la pose des premières pierres de ces infrastructures, composées d’un amphithéâtre, d’une bibliothèque et d’une cafétéria.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Soyez le premier à commenter sur "ENAM : le président du Faso soutient la nouvelle dynamique de formation"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

huit − 2 =