3e édition du « SIFO spécial » : deux jours de formation pour outiller la jeunesse de connaissances en entrepreneuriat

Le Séminaire International de Formation de Ouagadougou (SIFO) a tenu samedi à Ouagadougou, le lancement officiel des travaux du « SIFO spécial » sous le parrainage du ministre en charge de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle. C’est parti pour deux (02) jours de formation pour faire de la jeunesse burkinabè, une jeunesse capable et actrice du développement.

Le « SIFO spécial » du Séminaire international de formation de Ouagadougou a débuté ses travaux ce samedi 04 août 2018. Du 04 au 05 août, cette édition spéciale s’étale sur deux jours de formation sous le thème « le Marketing digital » et la « gestion des conflits, négociation et médiation« . A l’occasion, une cérémonie d’ouverture s’est tenue dans la salle de conférence de la Direction générale des Douanes, parrainée par le Dr Smaila Ouédraogo, ministre de la jeunesse.

« J’ai accepté de parrainer cette formation parce que je suis le ministre en charge de la formation professionnelle et là, il s’agit d’une formation professionnelle. Je suis également le ministre en charge de la jeunesse et cette formation s’adresse aux jeunes burkinabè » , a laissé entendre le ministre Smaila Ouédraogo. Selon lui, la thématique abordée est une d’actualité, en ce sens que le marketing digital, la gestion des conflits et médiation, sont une manière d’outiller les jeunes dans des capacités de négociation et de médiation. A en croire M. Ouédraogo, ce sont des compétences qui peuvent améliorer l’employabilité et l’efficacité des jeunes dans leur action quotidienne. « Au delà de ce facteur, il faut dire que c’est un séminaire qui est à sa 3e édition. Je voudrais en passant, féliciter le Dr Lassané ZONGO qui est l’initiateur et toute son équipe sans oublier le Dr Yassar BADOUR, un formateur algérien qui les accompagne depuis trois (03) ans grâce à leur ténacité » , a-t-il indiqué. Le ministre Smaila Ouédraogo a également témoigné l’engagement du Gouvernement burkinabè à accompagner tous les efforts qui vont dans le sens d’améliorer l’employabilité des jeunes et de leurs donner plus de compétences, avant de déclarer ouverte cette édition spéciale du SIFO 2018.

Quant au président du SIFO, Dr Lassané ZONGO, deux thèmes ont été choisis pour cette édition spéciale à savoir « le marketing digital » qui est un module très important pour toute entreprise. « Nous remarquons qu’actuellement, la communication sur les réseaux sociaux est très importante pour toute entreprise qui veut connaître des performances économiques » , a-t-il indiqué. Le deuxième thème est « la gestion des conflits, négociation et médiation » qui, selon M. ZONGO, est également un module très important parce que « qui parle d’entreprise, parle aussi de conflits » qu’il faut être à même de pouvoir gérer. « C’est un module qui permettra donc aux séminaristes à la fin de la formation, d’être natifs des connaissances dans le domaine pour bien mener leurs vécus quotidiens » , a-t-il souligné. Selon le président, l’objectif principal en organisant le SIFO est d’outiller la jeunesse de connaissances nécessaires pour pouvoir viser une autonomisation et de contribuer à la formation de la jeunesse burkinabè ainsi que celle de toute l’Afrique. A l’en croire, un accompagnement est prévu pour les participants après la formation.

Soyez le premier à commenter sur "3e édition du « SIFO spécial » : deux jours de formation pour outiller la jeunesse de connaissances en entrepreneuriat"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

seize − seize =