SYNAT.COM-B : Le Syndicat lance officiellement le fonds de solidarité commercial SOCSOCOM

Syndicat national des commerçants du Burkina (SYNATCOMB) a procédé ce 22 juillet 2016 au lancement officiel du fonds de solidarité commerciale (SOCSOCOM) à Ouagadougou. Initié par les commerçants du Burkina Faso, ce fonds vise à permettre aux commerçants désireux de disposer des prêts bancaires individuels ou en groupement pour financer leurs activités. La cérémonie eu lieu au palais des sports et a connu la présence de plusieurs personnalité dont des opérateurs économiques.

Afin de faire face aux problèmes que connaissent les commerçants dans l’exercice de leurs activités et de venir au secours d’eux, le Syndicat national des commerçants du Burkina (SYNATCOMB) et ses partenaires ont mis en place une coopérative de solidarité commerciale dont le principal objectif est de mobiliser des ressources afin d’organiser la solidarité entre commerçants. Elle permetDSC08054tra l’accès au crédit bancaire de ses membres. Le fonds selon ses responsables qui s’élève à plus de 400 millions servira de fonds garanti pour les commerçants en cas de litige les opposants à leur banque. Venus de toutes les régions du Burkina, ils étaient nombreux les commerçants qui ont fait le déplacement du palais des sports. Confiant de ce syndicat, ils se disent trouver une solution à leurs problèmes. Après le mot de bienvenue du président du comité d’organisation, c’était au tour du secrétaire général du syndicat, Roch Nagalo de prendre la parole pour remercier les différentes personnalités et les partenaires qui ont cru à l’initiative et qui se sont investis pour sa réussite. Pour réussir le pari, le SYNATCOMB a aussi noué des partenariats avec des institutions financières de la place. Cette cérémonie était parrainée par monsieur Apollinaire Compaoré PDG du groupe Planor Afrique et coparrainé par Mamoudou Bonkoungou PDG du groupe EBOMAF. DSC08059Le représentant des parrains dans son discourt pense que le fonds qui vient de voir le jour « est une réponse au déficit d’organisation du secteur commercial face à l’accès au crédit et aux garanties bancaires avant » tout en saluant le ministre du commerce et de l’artisanat et celui des finance et de développement local pour leur patronage. « Je puisse vous rassurez que le gouvernement est avec vous, (…). Nous voulons aider la promotion du commerce équitable et solidaire… ». C’est sur ces mots d’espoir et de confiance que le représentant du ministre des finances en la personne de Adama Badolo, Directeur Général des impôts tout en les rassurant de la disponibilité du gouvernement à accompagner l’initiative. « Pour le moment, la coopérative a enregistré 9 000 souscriptions au fonds de solidarité et 30 000 adhérents à souligner le président du comité d’organisation Inoussa Kaboré. Aussi, a-t-il signalé que « au 21 juillet 2016, l’ensemble des souscriptions s’élèvent à 500 millions, dont plus du tiers a été libéré ». En outre, pour ce qui est des promesses de souscription et d’accompagnement, elles sont estimées « à plus de 4 milliards de F CFA ». « Le fonds étant un outil de développement, nous allons travailler à la base pour renforcer et former nos membres en les mettant en association et groupement d’intérêt économique. Tous cela en passant par la sensibilisation des et des orientations aux membres d’abord ». Nous laisse entendre le Secrétaire Général tout en nous résumant un cas pratique de l’utilité du fonds: « tu peux demander un prêt en banque et si tu n’as pas de garantie, ta structure de base qui est le groupement se porte garant en premier lieu et la coopérative aussi se porte garant en deuxième lieu et en ce moment, la banque te donne le financement. Et comme nous sommes en position de force, et si nous arrivons à mobiliser nos ressources, nous discutons du taux et du délai pour permettre aux commerçants de pouvoir bien réaliser leur projet ».

Soyez le premier à commenter sur "SYNAT.COM-B : Le Syndicat lance officiellement le fonds de solidarité commercial SOCSOCOM"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

deux + quatorze =